Parlons de vos projets, appelez nous

Comment écrire un article de blog efficace et de qualité ?

Net Offensive

Mise à jour le

Temps de lecture : 7 minutes
5
(1)

Rédaction Web et création d’articles de qualité pour un blog professionnel

Chaque jour sur le web, plus de 90 millions d’articles de blog sont publiés. Alors si vous voulez sortir du lot, il est essentiel d’adopter les bonnes pratiques pour que votre blog devienne un véritable outil de visibilité. Malheureusement pour écrire l’article de blog parfait, il n’y a pas vraiment de baguette magique. Toutefois, si vous faites preuve d’inventivité et que vous suivez nos conseils, vous deviendrez bientôt un véritable expert en rédaction web.

Pensez qualité du contenu avant référencement

Créer des contenus de qualité pour un blog profesionnel

Écrire un bon article de blog, à la fois percutant et passionnant, c’est d’abord prendre le temps de bien travailler son sujet. Ce dernier doit à la fois être captivant et s’appuyer sur des sources solides. N’oubliez pas que les articles que vous rédigez reflètent votre savoir-faire, votre expertise et votre professionnalisme. Augmenter le trafic de son blog en ligne est important, générer une audience qualifiée l’est plus encore.

Vous devez arrêter d’écrire pour Google, de rédiger pour atteindre la position 0, de créer des articles pour être en première page. Cela ne marche pas et c’est même contre-productif. Le seul résultat que vous obtiendrez, c’est un article qui ressemble à tous les autres, qui sera perdu dans une masse des contenus stéréotypés que plus personne n’a envie de lire. Votre seule obligation est de bien traiter le sujet en profondeur pour qu’il réponde à la requête web des internautes.

Créer une ligne éditoriale et un planning de publication facilitera le travail de rédaction et la continuité des sujets pour les lecteurs.

Maintenant que ce principe de base est posé, découvrez quelques techniques et conseils pour rédiger un article de blog de qualité qui sera lu et partagé par votre communauté.

Soignez le titre de votre article de blog

Le titre de votre billet de blog est un élément essentiel en rédaction web. En effet, c’est lui et lui seul qui va pousser l’internaute à cliquer sur votre contenu et pas celui d’un autre. Le titre de votre article doit être le plus accrocheur possible sans pour autant être racoleur.

Ainsi, votre titre doit être à la fois :

  • Visible : placé en haut de votre article et parfaitement identifiable.
  • Concis : il doit être court et bien définir de quoi vous allez parler.
  • Storytellé : il doit inviter à la lecture et donner envie à l’internaute d’en savoir plus.
  • Référencé : votre titre doit contenir les mots-clefs qui aideront les moteurs de recherche à indexer votre article.

9 conseils pour rédiger un bon titre d’article

Les bons conseils pour rédiger un article de blog

L’art de rédiger le titre de blog idéal ne se limite pas au storytelling. Il ne doit bien entendu comporter aucune faute d’orthographe, mais il doit aussi suivre ces quelques règles de base :

  • Il doit être court (maximum 550 pixels soit environ 70 caractères) pour être affiché en entier dans les SERP ;
  • Il doit comporter au moins un de vos mots clefs ;
  • Votre titre doit traduire exactement le contenu de votre article ;
  • Il est rédigé sans aucune faute ;
  • Il doit être accrocheur pour pousser au clic ;
  • Votre titre doit bien entendu être unique (utilisé une seule fois sur votre site web) ;
  • Il est enfin suffisamment détaillé pour que l’internaute comprenne immédiatement le sujet.

1) Captivez le lecteur dès l’introduction de votre article

Lire un article de blog, c’est presque comme acheter un appartement. Tout se passe dans les 30 premières secondes. C’est dès l’introduction de votre article que vous allez ferrer vos lecteurs, les mettre en haleine, leur donner envie d’aller plus loin pour les emmener au bout de votre sujet. Capter son lecteur est primordial dans une stratégie de content marketing.

La première règle de base pour rédiger une bonne introduction, c’est de toujours l’écrire en dernier, une fois que votre article est finalisé, structuré, organisé. Cette introduction reprend les principaux éléments de l’article : elle annonce votre sujet, elle est brève, elle va droit au but !

Vous pouvez classiquement utiliser la bonne vieille technique de 5W : Qui ? Quoi ? Où ? Quand ? Pourquoi ? Mais il existe de nombreuses autres techniques pour écrire un titre accrocheur et original :

  • Utilisez la pyramide inversée : l’introduction et le premier paragraphe doivent révéler l’essentiel de l’information contenue dans votre article ;
  • Maniez le storytelling comme personne : imaginez votre introduction comme une histoire que vous allez raconter aux gens ;
  • Surprenez votre lectorat : amorcez votre sujet avec une anecdote, un trait d’esprit, un brin d’humour ;
  • Donnez une information choc dans les premières lignes : un fait marquant, une statistique, un chiffre, une citation, etc.

Maintenant que vous êtes sûr d’avoir convaincu vos lecteurs de lire votre article de blog, passons aux choses sérieuses. Découvrez nos conseils pour structurer et rédiger le contenu de votre article.

2) Adoptez un style d’écriture adaptée au web

Un bon article de blog, c’est un billet qui est lu jusqu’au bout. Et pour être lu, il doit être parfaitement rédigé. Mais sur le web, les règles d’écriture sont totalement différentes de celles de la presse papier ou du livre.

N’oubliez jamais que votre article va être consulté sur un écran d’ordinateur, sur un iPad ou sur un téléphone. Et ce n’est pas un secret si nous vous disons que sur écran, on ne lit pas du tout de la même manière que dans un livre ou un journal.

Les internautes ont tendance à aller picorer l’information qui les intéresse. Souvent, ils veulent trouver immédiatement la réponse à leur question et ils n’ont pas forcément le temps de rester devant leur écran pendant une heure, comme ils le feraient avec un bon bouquin.

Voici donc quelques conseils de rédaction de base pour créer un contenu web efficace et performant :

  • Structurez votre article en plusieurs paragraphes et sous-parties ;
  • Utilisez des titres et des intertitres ;
  • N’utilisez jamais le contenu des autres ;
  • Employez des phrases courtes (une phrase = une idée) ;
  • Utilisez un style direct et un vocabulaire concis ;
  • Adaptez toujours la tonalité de l’article à vos lecteurs, à votre cible ;
  • Oubliez le jargon scientifique, juridique ou commercial, pensez à vulgariser vos propos au maximum.
  • Soyez toujours créatifs.

3) N’oubliez pas que l’attention sur le web est réduite

Grâce aux techniques issues de l’Eye Tracking, certains scientifiques ont pu mettre en évidence les habitudes de lecture des internautes. C’est ainsi qu’en 2006, Jakob Nielsen a réussi à modéliser la lecture en F.

Lorsqu’un internaute consulte un article ou une page web, il va généralement balayer du regard l’ensemble du contenu, en s’attardant plutôt sur les titres et le début des paragraphes. Il a ensuite tendance à scroller, puis à recommencer à chaque partie.

C’est pour cette raison que vos articles de blog doivent contenir de nombreuses sous-parties ponctuées de titres, de sous-titres et de listes à puces qui vont accrocher l’œil des lecteurs.

4) SEO : optimisez votre texte pour Google

Et le référencement naturel dans tout ça ? Un bon article de blog est un article dont le SEO est parfaitement en place et surtout qui ne se remarque pas. Vous ne le saviez peut-être pas, mais l’optimisation de texte est un art qui ne consiste pas uniquement à inclure ces fameux mots-clefs qui vont séduire Google. Voici donc quelques conseils avisés et pratiques pour intégrer le SEO dans vos articles de blog.

Si vous utilisez un blog hébergé sur le CMS le plus utilisé, n’hésitez pas à suivre nos conseils et les différentes étapes de l’optimisation du référencement d’un site wordpress.

5) Choisissez bien les mots clefs de votre article

Aujourd’hui, les mots clefs génériques sont devenus tellement concurrentiels qu’il est très compliqué de bien se positionner sur ce type de requête. Pour contourner ce problème de concurrence, il est recommandé de travailler sur des expressions clefs ou des mots clefs de longues traînes.

Prenons un exemple :

  • Mot générique : blog (11 730 000 000 de résultats)
  • Expression clef : article de blog (4 720 000 000 de résultats)
  • Requête de longue traîne : écrire un article de blog (79 600 000 résultats)

Vous votez que le nombre de résultats pour le mot-clé générique est quasiment 150 fois supérieur à celui de la requête de longue traîne. Il sera donc naturellement beaucoup plus facile de se positionner sur cette dernière que sur une expression trop générale.

6) Utilisez les balises H1 à H6 pour structurer votre contenu web

Les balises H1 à H6 permettent d’organiser vos titres par ordre d’importance. Commençons avec la balise H1, qui correspond par défaut au titre principal de votre article. Elle ne doit être utilisée qu’une seule fois et contenir absolument votre mot ou expression clé.

Vous allez ensuite utiliser les balises H2 pour les titres de vos paragraphes. Vous pouvez également organiser vos paragraphes en sous-partie, en utilisant une balise H3. Vous allez enfin hiérarchiser encore plus finement l’information, en ajoutant éventuellement les balises H4, H5 ou H6.

7) Travaillez votre champ lexical

En référencement naturel aujourd’hui, il est très important de travailler la sémantique et le champ lexical de votre sujet. Pour pouvoir proposer des contenus de plus en plus qualitatifs à ses lecteurs, Google est capable de reconnaître tout le champ lexical, ainsi que les synonymes se rapportant à un mot clef ou un sujet.

Il peut donc être intéressant, plutôt que de pratiquer ce qu’on appelle le keyword stuffing (bourrage de mot clef), de vous intéresser à l’optimisation sémantique des contenus web. Il vous suffit pour cela de faire une recherche Google autour du champ sémantique de votre sujet ou d’utiliser les différents outils en ligne disponibles : YourTextGuru, 1.fr…

8) Trouvez la bonne longueur pour rédiger l’article parfait

Le grand débat sur la longueur idéale de l’article de blog n’a toujours pas fini de faire couler d’encre. Si actuellement, la tendance est clairement au long format (entre 1500 et 3000 mots) qui semble mieux performer que les autres types de contenu, vous devez toujours réfléchir à vos articles en termes d’audience et de support.

En effet, si votre audience est jeune et 100 % mobile, elle ne consommera pas le même type de contenu qu’un public de 30 – 40 ans qui consulte votre blog sur un ordinateur.

De plus, si votre article traite d’une actualité ou d’un sujet simple qui ne demande pas de longues explications, inutile de rédiger un très long article de blog. Le risque dans ce cas serait de perdre l’intérêt du lecteur qui quitterait rapidement la page et ferait augmenter le taux de rebond de celle-ci.

9) N’oubliez pas d’optimiser aussi vos images

Pour finir, voici une dernière chose à ne pas oublier. À l’heure où la recherche visuelle a pris une ampleur sans précédent, n’oubliez pas d’optimiser le contenu de vos images pour faire remonter vos articles dans les SERP. Pensez à bien renommer vos fichiers et à remplir la description et la balise alt de l’image, en incluant si possible vos mots clefs.

Et voilà, vous avez maintenant toutes les cartes en main pour rédiger des articles absolument irrésistibles et optimisés pour le SEO. Il ne vous reste plus qu’à vous mettre au travail pour faire de votre site web une machine à contenu qui saura, à la fois, attirer une nouvelle audience et fidéliser vos lecteurs.

Dans le temps ces contenus devront être mis à jour afin de rester intéressants pour les lecteurs et conserver leurs pouvoirs SEO.

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1

Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.