Temps de lecture : 8 minutes
5
(3)

Comment rédiger un texte de qualité optimisé pour obtenir du trafic SEO ?

Comment optimiser les contenus text pour le SEO ?

Le contenu est roi, et l‘importance du texte dans une stratégie référencement naturel est centrale pour les lecteurs et les robots de moteurs de recherche.

Rédiger pour un site web ne s’improvise pas. Création du planning éditorial, choix des mots-clés et des sujets qui intéressent les lecteurs, réflexion autour du plan d’article et de sa pertinence… On note clairement que technique et bon sens vont de pair pour rédiger un bon contenu optimisé pour les lecteurs et les algorithmes de Google.

Que vous fassiez appel à un rédacteur web spécialisé dans le référencement naturel ou que vous rédigiez vous-même vos contenus, il faut l’admettre, rédiger un article SEO prend du temps.

Dans cet article nous passons en revue tous les éléments qui, intégrés dans la préparation ou dans la rédaction de votre article, font de votre texte, un bon contenu optimisé pour le référencement Google.

Qu’est-ce qu’un article optimisé pour le SEO ?

Un article optimisé est un contenu qui est travaillé de façon à apparaître dans le haut du classement des requêtes sur Google ou sur les autres moteurs de recherche. Un texte optimisé contient des mots-clés, dont un mot-clé principal, et du vocabulaire issu du lexique lié à la requête traitée. Au-delà de l’importance des contraintes techniques, un article optimisé doit être doté d’une structure facilitant la lisibilité. Enfin, il doit être utile aux lecteurs et apporter une réponse claire à ses questions.

Un bon article optimisé saura accrocher le lecteur

Faut-il écrire pour les robots des moteurs de recherche et leurs algorithmes ou pour plaire aux lecteurs ? Vous vous en douterez, idéalement, il faut réussir à satisfaire machines et humains. Comment ? Tout simplement en utilisant une structure d’article pensée pour faciliter le travail des moteurs de recherche en ligne, en suivant les bonnes pratiques de la rédaction web SEO tout en choisissant des sujets qui intéressent vos lecteurs cibles.

Plutôt que de créer un Xème article semblable à ceux que publient vos concurrents, vous veillerez, tant au niveau du style que du fond, à vous démarquer. Storytelling, article à forte valeur ajoutée, contenu pédagogique, humour… à vous de choisir ce qui s’accorde le mieux à votre ligne éditoriale et ce qui attire le plus vos lecteurs.

Faut-il rédiger un article court ou un article long ?

Si des articles courts arrivent encore à apparaître dans les premiers résultats de Google. La tendance actuelle est plutôt au travail de rédaction de contenus optimisés longs.

Point positif pour le rédacteur: les articles-fleuves de 2000 mots et plus sont plus simples à optimiser. Les mots-clés et le vocabulaire du champ lexical de notre sujet sont intégrés de manière plus naturelle dans le texte. La lecture se fait plus fluide, le lecteur prend plus de plaisir et surtout, obtient une information plus complète. Le temps passé sur une page étant plus long, un signal favorable sera envoyé à Google : « Ce site est intéressant ».

Créer du contenu dynamique ou visuel

Créer du contenu dynamique ou visuel

Si les moteurs de recherche, et notamment Google, ont tendance à mieux référencer les articles qui répondent aux besoins de l’internaute, ils veillent tout de même à proposer des contenus différents ou complémentaires de ceux des concurrents.

On note un bon positionnement des contenus dynamiques. Simulateur de prix, comparatifs de services, modules de personnalisation d’objets, vidéos… plaisent aux utilisateurs qui se retrouvent acteurs dans leur recherche. Si votre sujet s’y prête, nous vous conseillons fortement d’intégrer un contenu dynamique ou visuel dans votre article SEO.

La réputation de l’auteur

La réputation de l’auteur

Parmi les critères que prend en compte Google pour le référencement se trouve le nom de l’auteur qui rédige vos articles. Plus l’auteur sera perçu par les moteurs de recherche comme un expert dans le domaine dont parle l’article, plus le texte sera considéré comme pertinent par le site.

Attention, ceci n’est qu’un critère parmi tant d’autres, mais il permet de gagner des « points » facilement. Privilégiez donc une signature unique pour tous vos articles. Vous pouvez également inventer un persona « rédacteur » qui signera les articles de votre équipe de rédacteurs.

Technique pour écrire un contenu optimisé pour le référencement

La rédaction d’un article SEO est réalisée en 5 phases :

1. La recherche des mots-clés

Un article optimisé pour le SEO se base sur une requête unique : le mot-clé principal.

Le choix du mot-clé s’effectue à partir d’outils tels que le générateur de mot-clé de Google Ads (keyword Planner), SEMrush, Yooda…

Tapez une requête dans Google Keyword Planner et découvrez entre autres : le nombre de recherches mensuelles qu’elle génère, des propositions de mots-clés proches, le niveau de concurrence sur Google Ads…

La recherche des mots-clés

Faites votre choix parmi des mots-clés de courte traîne ou des mots-clés de longue traîne. Pour bien référencer votre site, vous veillerez à être présent sur les mots-clés de courte traîne même si la concurrence y est importante. Ensuite, positionnez-vous sur des mots-clés de courte traîne, qui drainent certes moins de trafic, mais du trafic plus ciblé.

Le saviez-vous ? Les mots-clés de courte traîne génèrent 20% du trafic d’un site web. Les mots-clés de longue traîne génèrent quant à eux 80% du trafic sur le site.

2. La rédaction du contenu

Après avoir défini le mot-clé de l’article, il est temps de passer à la rédaction. Soit vous êtes expert dans le sujet que vous traitez et rédigez votre article sans autres sources que vos connaissances personnelles, soit vous trouvez des sources pertinentes.

Pour trouver des sources, rendez-vous sur :

  • Des sites officiels et publics
  • Des sites ayant une forte autorité dans la thématique
  • Des vidéos d’influenceurs sérieux
  • Des tutoriels de sites de marques et de constructeurs

Dans tous les cas, vérifiez toujours les informations que vous allez utiliser pour la rédaction de votre article SEO.

Réalisez un plan d’article et rédigez votre contenu en veillant à bien le structurer. Utilisez des sous-titres, des listes à puces, des encarts, mettez des expressions en gras, insérez des photos ou des infographies…

Certains éléments aident à bien référencer un article sur internet : les définitions, les tableaux (prix, comparatifs), les contenus dynamiques (simulateurs, enquêtes)…

Créer des articles de blog qualitatif est le point central d’un travail de content marketing réussie

3. L’optimisation du contenu

Quand l’article est rédigé, il est conseillé de vérifier son taux d’optimisation avec un outil SEO. Sur YourTextGuru, vous pouvez comparer le score SEO de votre article avec les articles similaires bien positionnés sur Google.

Optimiser les balises

Une fois votre texte rédigé et optimisé au niveau sémantique, occupez-vous de l’optimisation des balises pour structurer votre texte pour les internautes et les robots..

La balise Title :

Une balise Title optimisée contient  :

  • entre 60 et 90 caractères
  • le mot clé principal
  • le nom du site ou de l’entreprise
  • Des requêtes secondaires
  • Une balise H1 qui reformule avec d’autres termes

La balise metadescription :

Elle n’intervient pas dans le référencement d’une page, mais est importante, car bien rédigée elle incite l’internaute à cliquer sur votre lien plutôt que sur celui d’un site web concurrent.

La balise metadescription contient :

  • Le mot-clé principal
  • Une accroche
  • Une description du contenu de la page

Les titres H1 et sous-titre :

Les balises Hn (titres) indiquent à Google ce qui est important.

Le H1 ou titre principal contient 60 caractères environ et le mot-clé principal.

Les sous-titres se déclinent du H2 au H6. Idéalement, on retrouvera le mot-clé principal dans un des H2.

La balise alt :

  • Elle est utilisée pour référencer les images qui illustrent l’article
  • Il s’agit d’une description de la photo et nom d’un mot-clé
  • Les mots sont séparés par des tirets et non par des espaces

Par exemple la photo ci-dessous a pour balise ALT « Clavier-ordinateur-noir-en-guise-de-sous-verres »

Clavier-ordinateur-noir-en-guise-de-sous-verres

4. Créer des liens cohérents

Les liens internes :

Ils doivent être positionnés sur des ancres qui, idéalement, comprennent le mot-clé de la page vers laquelle ils pointent. La page de destination du lien doit avoir un rapport avec le sujet de l’article sur lequel le lien est placé. On évitera donc de placer un lien avec une ancre « hôtel à Paris » dans un article qui traite de référencement et qui renverrait vers une page liée au marketing digital par exemple. Et ce, même si le but est de mentionner l’hôtel où se tiendra notre conférence sur le marketing digital.

Les liens sortants :

Un lien externe doit faire référence au sujet de la page vers laquelle il redirige. Il est important de choisir de créer un lien vers un site ayant une forte autorité ou vers un contenu de qualité utile pour le lecteur. Créer des liens externes indiquent aux lecteurs d’autres sources pour s’informer sur le sujet et montre au moteur de recherche que votre publication est complète. Cela fait partie des trucs et astuces en SEO.

Conseil : lorsque vous créez un lien externe, arrangez-vous pour que le lien s’ouvre dans un nouvel onglet. Cela évite à l’internaute de quitter totalement votre site et de pouvoir y revenir facilement.

Le Netlinking :

L’importance des backlinks n’est plus à démontrer en SEO. 60% de la réussite pour surclasser vos concurrents en dépend. La qualité et la pertinence de vos articles sur différents sujets permettront de récolter les fameux liens externes qui feront progresser votre page dans les résultats. Sans stratégie de netlinking, même les meilleurs contenus sont bridés et n’exploitent pas leur plein potentiel.

5. La relecture

Essentiel lorsque l’on rédige un contenu optimisé : la relecture

Dernier point essentiel lorsque l’on rédige un contenu optimisé : la relecture. Si possible, utilisez un correcteur orthographique comme « Antidote HD ». Apportez toutes les corrections nécessaires. Vérifiez l’orthographe et la grammaire.

Un article truffé de fautes risque de faire fuir le lecteur. Cela augmentera le taux de rebond et enverra un mauvais signal à Google. Votre site risque alors d’être moins bien référencé et de perdre quelques places au classement sur cette requête.

Existe-t-il une structure d’article idéale ?

Vous vous demandez certainement s’il y a une recette pour rédiger un bon contenu optimisé ? Non, il n’y en a pas. Par contre, il y a plusieurs types de contenus qui plaisent aux lecteurs et qui vous permettent de multiplier les publications autour d’un même sujet.

Voici quelques idées pour varier la forme de vos contenus SEO :

  • Les articles de blogs : de préférence longs, pour pouvoir rédiger un article optimisé agréable à lire
  • Les news : rédigez de petits articles optimisés sur des actualités liées à votre secteur montrent aux moteurs de recherche que votre site est actif
  • Les photos : dès que vous rédigez sur un sujet qui se prête bien aux visuels, intégrez des photos dans votre article SEO. En remplissant correctement la balise ALT, elles pourront être trouvées dans Google Image.
  • Les tops : utiles et faciles à lire, les tops sont de bons incitatifs au clic. Préférez-les longs pour transmettre une réelle information à vos lecteurs et les retenir plus longtemps sur votre page.
  • Les guides : ils sont parfaits pour démontrer votre expertise ! Créer des guides ou des tutoriels de référence pour vos lecteurs ou des tutoriels permet également de vous investir dans une stratégie d’inbound marketing : un contenu de qualité et à haute expertise contre une adresse email ou une inscription.
  • Les vidéos : devenues incontournables, les vidéos agrémentent vos articles et proposent une alternative à la lecture de texte. À noter aussi que Google est sensible aux contenus dynamiques dans un texte.

Alors faut-il tout faire pour plaire à Google ou aux lecteurs ? On note tout de même une réelle volonté de Google de satisfaire le lecteur. Si rédiger un contenu SEO est important pour informer les moteurs de recherche sur ce qui se trouve dans votre page, il est primordial de penser à l’expérience utilisateur qui fait partie des critères privilégiés par Google.

La page d’accueil d’un site web est un contenu à lui seul. Souvent oubliée dans le travail d’optimisation, la page d’accueil doit être optimisée pour le SEO (textes, H1, titre, éléments visuels…).

À retenir : Le mix parfait pour créer un contenu optimisé est : une bonne technique de rédaction SEO + une bonne stratégie de netlinking + un contenu intéressant pour le lecteur + un site performant techniquement.

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 3

Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.