Développer le succès de votre E-commerce Nous activons tous les leviers indispensables au succès. Je veux booster ma stratégie
Temps de lecture : 19 minutes
5
(10)

Comment référencer et optimiser le SEO et la conversion d’une boutique en ligne sur Google ?

Référencement d'une boutique en ligne sur Google

De nombreuses entreprises se lancer dans le commerce en ligne avec la création de sites e-commerce. Cependant, avec l’explosion d’internet, toutes les marques se retrouvent au même endroit. Les consommateurs comparent davantage les prix et les offres proposées. Pour se différencier et donner de la visibilité à votre boutique en ligne, il est essentiel de créer une stratégie de visibilité dont le référencement naturel fait partie.

Pourquoi le référencement naturel est-il la clé de votre réussite ? Comment mettre en place une stratégie qui fonctionne ? Quelles sont les astuces pour que votre business en ligne devienne populaire ?

En parcourant cette publication vous pourrez visualiser les éléments les plus important pour optimiser le référencement d’un site E-commerce et réaliser un audit SEO complet de votre stratégie d’acquisition de trafic actuelle.

Table des matières

Pourquoi utiliser le référencement pour un site E-commerce ?

Le référencement naturel, également connu sous le nom de SEO, présente de nombreux avantages pour gagner en visibilité. Son utilisation permet de gagner la confiance des moteurs de recherches et améliorer la positon de votre site internet dans les SERPs.

Vous pouvez lire notre glossaire du référencement afin de vous familiariser avec les termes SEO les plus courants.

Prouver par les chiffres

Quelques chiffres clés à garder en mémoire lors de la création de votre stratégie de référencement :

  • 44 % des utilisateurs effectuent une recherche sur Google quand ils ont besoin d’un produit.
  • 37,5 % du trafic des e-commerces provient des moteurs de recherches.
  • 23,6 % des boutiques en ligne vendent à la suite d’une recherche sur Google, Yahoo ou Bing.

De nos jours, tout le monde a accès à internet. Que ce soit sur ordinateur, tablette ou mobile, les consommateurs ont pris l’habitude de se renseigner sur Google. C’est la raison pour laquelle votre entreprise doit être présente activement dans les résultats présentés. Vous devez être au bon endroit au bon moment.

Si votre site se retrouve dans les premiers résultats, vous gagnez en visibilité, en notoriété et vous augmentez les clics et les ventes. Par exemple, vous souhaitez offrir une montre pour Noël à un membre de votre famille. Dans la barre de recherche, vous allez taper « montres cadeaux Noël » puis visiter tous les premiers sites qui vous sont présentés, car vous avez confiance en Google et la pertinence de ses résultats.

Pour garantir le succès de votre business, travaillez la position de votre site pour qu’il se trouve dans les premiers résultats. Automatiquement, vous gagnez la confiance des consommateurs.

Des ventes ciblées

Nn mettant en place une stratégie de référencement naturel, vous investissez dans une stratégie rentable sur le long terme. Il vous faut du temps et de l’argent pour créer le contenu nécessaire et le positionner, mais une fois les résultats obtenus, les apports peuvent perdurer dans le temps à condition de les entretenir. Dès lors, toutes les ventes que vous réussirez à la suite de ce travail SEO auront un retour sur investissement très favorable. Ce n’est que du gain pour votre entreprise.

Pour aller plus vite, il est possible d’investir dans les publicités Google à travers la plateforme Google Ads. Elle permet aux entreprises de payer pour être bien placées selon un mot clé précis.

Enfin, le travail du référencement naturel donne la possibilité à votre entreprise de cibler davantage sa cible et avoir des conversions plus élevées. L’objectif du SEO est de se positionner sur des mots clés pertinents en fonction de votre domaine d’activité. En effectuant une recherche spécifique, l’utilisateur va taper des requêtes précises. En étant présent dans les résultats, le prospect vous considère comme un expert en la matière. Les personnes aimant votre secteur d’activité vont vous trouver plus facilement. La probabilité qu’ils apprécient votre offre est plus grande.

Les erreurs SEO possibles en E-commerce

Les boutiques en ligne qui débutent reproduisent souvent les mêmes erreurs en termes de référencement naturel d’un e-commerce.

Voici de potentiels problèmes courants en e-commerce qui peuvent impacter votre position dans les résultats de Google :

  • Votre site contient trop de pages mal organisées : il est trop profond, des erreurs 404 peuvent exister.
  • Contenu dupliqué à l’interne. Le même contenu est utilisé sur plusieurs pages.
  • Faible nombre de contenus publiés et les recherches organiques sont donc basses.
  • Le site est trop lent.
  • Le contenu utilisé est déjà présent sur d’autres sites.
  • Les titres des pages sont tous les mêmes.
  • Les fiches produits ont des textes très courts et sans valeurs.

Quelles sont les étapes pour préparer sa stratégie SEO E-commerce ?

Tout savoir sur les SERPs

Avant de commencer, vous devez étudier votre secteur d’activité sur les moteurs de recherches. En fonction de votre secteur et de la thématique abordée, regardez quels sont les résultats obtenus lors des recherches. Quels sont les mots clés qu’utilisent vos concurrents ? Sur quels thèmes sont-ils positionnés ? Couvrent-ils l’intégralité du secteur ? Quelles sont les positions de chacun dans le classement ?

Après ces observations, avant de créer votre stratégie de référencement naturel, distinguez les différentes recherches effectuées par les consommateurs selon leurs intentions de recherche :

  • Les recherches transactionnelles : l’internaute veut acheter. Généralement la formule tapée dans la barre de recherche comment par « commander » ou « acheter ». Elles ont pour objectif de se procurer le produit dans l’immédiat. Si votre offre n’est pas mise en valeur, votre site ne sera qu’un élément de comparaison avec les concurrents.
  • Les requêtes navigationnelles : à travers elles, les prospects effectuent une simple recherche pour trouver quelque chose de précis. Il n’y a aucun objectif d’achat. Elles se résument par exemple à taper « Apple » sur Google et ainsi accéder au site.
  • Les recherches informationnelles : tout comme la précédente, il n’y a ici aucune volonté d’acheter. L’objectif est d’effectuer une recherche par rapport à un besoin ou une interrogation. Mais cela peut être les prémices d’un achat. S’y positionner peut être intéressant.

En fonction de la recherche effectuée par les utilisateurs, les résultats du moteur de recherche sont différents et adaptés aux intentions de recherches. Pour augmenter les ventes de votre e-commerce, misez sur les requêtes transactionnelles. Elles ont un réel pouvoir de vente. Pour les atteindre, placez-vous sur des mots clés précis et stratégiques. N’oubliez pas non plus de vous placer sur les recherches informationnelles en rapport avec votre secteur d’activité pour capter de futurs clients.

Comment se positionner sur les mots clés qui génèrent des ventes ?

Qui dit avoir une stratégie de référencement naturel pour sa boutique en ligne veut dire également trouver les mots clés pour être visible.

Cependant, il y a deux situations complexes :

  • Le mot clé principal sélectionné est trop populaire. La concurrence sur celui-ci est tellement grande qu’il vous sera impossible de vous faire une place sur ce mot dans un délai proche.
  • Le mot choisi n’est pas populaire. Vous arrivez à vous placer sur les moteurs de recherches, mais celui-ci ne vous apporte pas de trafic.

Pour contrecarrer ces deux scénarios, analysez en profondeur le marché et les sites existants. Avec cette approche, trouvez le juste milieu parfait entre popularité et clics.

Comment trouver les mots clés parfaits ?

Trouver les mots-clés est la première étape de votre stratégie de référencement naturel. Elle vous permet d’identifier le contenu que vous devez produire pour être visible. Sans ce travail, il est impossible de définir les noms de vos produits, d’optimiser vos fiches descriptives…

Si vous sautez cette étape, vous allez être confrontés aux deux situations citées juste au-dessus.

Pour trouver les mots clés parfaits pour votre boutique en ligne, il existe différentes techniques.

Amazon

La première est de vous rendre sur Amazon. Étant l’e-commerce le plus visité au monde, c’est une mine de mots clés. Dans la barre de recherches, tapez les différents types de produits que vous vendez. Une liste de suggestion va s’ouvrir. Les résultats automatiques représentent les recherches les plus populaires sur le site. Vous avez là des suggestions importantes de mots clés à intégrer à vos fiches produits et à votre contenu. Ce sont souvent de longs mots. Utilisez-les : ils ont un grand pouvoir de conversion.

Keyword tool dominator

Keyword tool dominator groupe toutes les recherches sur différentes plateformes e-commerces comme eBay, Google Shopping… À l’aide d’un mot que vous tapez, cet outil vous donne une longue liste de mots clés utilisables sur votre site.

La concurrence

Vos concurrents peuvent être une source de mots clés. Ne les négligez pas, bien au contraire. Pour vous démarquer et vous faire une place, connaissez leur pratique. Voici comment procéder :

  • Sur Google, tapez un mot clé qui représente votre offre ou un produit en particulier.
  • Cliquez sur tous les premiers sites du classement.
  • Analysez les noms des catégories produits et des fiches produits. Vous y trouverez les mots clés principaux utilisés par la concurrence.

Wikipedia

L’une des sources inévitables est Wikipedia. Quelle que soit la recherche effectuée, ce site ressort toujours dans les premiers résultats. Ils utilisent stratégiquement de nombreux mots clés et vous mâchent le travail. Rendez-vous sur Wikipedia puis dans la barre de recherches, tapez le nom d’un produit ou service que vous vendez. Il vous suffit par la suite de vérifier les mots clés utilisés sur la page qui vous est présentée.

Ahrefs

Vous avez accès à une liste de mots en fonction de votre domaine d’activité. Vous pouvez paramétrer la recherche par rapport à la popularité, la longueur et le volume de recherches. Pour avoir un ciblage précis, Ahrefs donne accès à des mots clés de longues traînes.

Google Keyword Planner

Gratuitement, Google vous donne accès à la popularité des mots tapés sur ce moteur de recherches. Ayant des suggestions plus faibles, il est stratégique pour votre référencement naturel de compléter les résultats obtenus avec d’autres outils cités plus haut.

Comment choisir les bons mots clés ?

Vous avez désormais une liste de mots, mais vous ne savez pas lesquels vous devez utiliser. Quels sont ceux pertinents pour votre site ?

Pour gagner des ventes et de la popularité grâce aux mots clés, il est essentiel d’analyser :

  • La popularité du mot soit le volume de recherche
  • Le coût par clic sur Adwords
  • L’utilisation de ce mot par d’autres sites
  • Le lien entre le mot clé et le produit. Votre entreprise ne doit pas utiliser des mots qui ne correspondent pas au produit.

Pour vous aider dans votre choix, des outils comme SEMRush ou Smartkeyword donnent accès à des données importantes concernant les mots clés. En fonction du mot introduit, ils vous indiquent si la concurrence est élevée ou si vous avez une chance de vous positionner sur celui-ci.

Comment analyser les concurrents E-commerce ?

La prochaine étape dans votre stratégie SEO est d’imaginer la structure de votre site internet. Elle a un impact sur le référencement de votre entreprise. C’est la raison pour laquelle il faut prendre cet élément en considération.

Pour commencer, visitez les sites de vos concurrents. Comment sont-ils organisés ? Quelles sont les catégories ? Faites un bilan complet de votre expérience utilisateur. Vous serez ainsi dans la capacité de savoir ce que vous souhaitez pour votre site, les pratiques à éviter, les éléments manquants pour faire la différence…

Depuis le début de ces étapes, la concurrence tient un rôle important dans l’élaboration de votre stratégie de référencement. Le but n’est pas de copier, mais uniquement de s’inspirer et de faire en sorte que votre business soit différent. Si vous avez des idées de nouveaux processus, n’ayez pas peur de tester.

Voici les questions qui peuvent vous aider à construire votre site :

  • La navigation est-elle rapide ?
  • Combien de pages y a-t-il ?
  • Le site est-il profond ?
  • Quelles sont les catégories et les sous-catégories ?
  • Comment sont mis en avant les produits ?
  • Quelle est la construction des fiches produits ?
  • Le blog est-il présent ? Si oui, quels sont les articles publiés ? À quelle fréquence ? Quels sont le ton et le message ?
  • Quels sont les appels à l’action présents ?

Comment identifier les problèmes actuels de référencement ?

Après toutes ces analyses et ces audits, il est temps de faire le diagnostic de votre site e-commerce et des éléments existants.

La première étape est d’identifier toutes les erreurs présentes. Le site Screaming Frog indique les erreurs 404, 302, 301 et le contenu dupliqué.

Après avoir corrigé tous les petits problèmes existants, penchez-vous sur la vitesse d’ouverture des pages. Sachez que 40 % des utilisateurs abandonnent un site s’il met plus de 3 secondes à charger. Les prospects sont impatients. S’ils n’arrivent pas à accéder aux informations de votre site, ils se rendront chez la concurrence. Ne perdez pas d’opportunités en optimisant le temps d’ouverture. Pingdom permet de tester gratuitement la vitesse de votre site.

Quelle est l’importance de la structure du site en e-commerce ?

Dans une stratégie de référencement naturel, le site internet est la vitrine de votre entreprise. Vous gagnez en visibilité, créez un lien avec les internautes et augmentez vos ventes. Tout cela à condition de respecter certaines règles.

Comment créer une hiérarchie de site optimum en E-commerce ?

Votre site doit être bien organisé pour faciliter la navigation et votre SEO. Faites tout de même en sorte de ne pas créer un site trop profond. Limitez-vous à 3 niveaux en reliant toutes les pages entre elles grâce à des liens.

Pour simplifier :

  • Le niveau 1 est consacré à votre page d’accueil.
  • La catégorie des produits correspond au niveau 2.
  • Le niveau 3 met en avant les sous-catégories.

Par exemple, si vous avez une boutique en ligne de bijoux. La structure en pyramide idéale pour votre SEO est :

  • La page d’accueil avec la mise en avant de l’ensemble de votre offre et de votre ADN.
  • Les catégories en niveau 2 correspondent aux bijoux pour femmes, pour hommes, pour enfants ou même des bijoux personnalisables.
  • Les sous-catégories sont faites pour montrer l’ensemble de vos produits : colliers/bracelets/boucles d’oreilles/montres/gourmettes, etc.

Si vous préférez parler d’entonnoir au lieu de pyramide, c’est tout à fait possible. L’idée ici est d’aller du plus large au plus précis. Cette simplicité permet aux robots de Google et aux internautes de mieux naviguer au sein de vos contenus.

Quelles est l’importance de la page d’accueil ?

La page d’accueil est la première chose que voient les internautes quand ils entrent sur votre site. Il faut qu’elle soit parfaite et optimisée pour le SEO, car il s’agit en général de la page la plus puissante du site. Optimisez-la pour apparaître sur le mot clé principal de votre activité.

La balise title

Intégrez le nom de votre entreprise et créez un message commercial avec moins de 70 caractères en utilisant les mots clés principaux de votre activité..

La méta description

La méta description n’a pas d’influence dans le classement d’un site, mais elle peut jouer sur le taux de clic. Pour mettre toutes les chances de votre côté, la stratégie est d’écrire un petit paragraphe avec votre mot clé principal pour donner envie de cliquer. Cette description apparaît dans les résultats des moteurs de recherches avec le mot clé principal en gras. Créez un message accrocheur et percutant pour donner envie de cliquer.

Le contenu

En quelques secondes, les consommateurs doivent avoir une idée de votre offre, mais également de votre image de marque. Ne présentez pas trop de données pour éviter de perdre les utilisateurs. Soyez clair, précis et concis. Écrivez des phrases captivantes, placez des boutons d’appels à à l’action à des endroits stratégiques pour attirer le regard des prospects.

Comment faire une optimisation SEO des fiches produits ?

Les fiches produits sont les pages qui doivent avoir le plus grand taux de conversion. Vous présentez votre offre en profondeur. Faites donc en sorte de les structurer et de créer une stratégie SEO pour vos pages produits.

  • Une URL courte avec le mot clé principal désignant le produit concerné.
  • Le H1 de vos fiches produits doit également avoir le mot clé choisi. Il correspond au nom que vous lui avez donné. Par exemple, sur votre e-commerce, vous vendez des poussettes, le titre d’un modèle devra être « Poussette pour enfant X ».
  • Votre texte de présentation doit contenir au moins 300 mots avec des mots clés de votre liste.
  • Les images doivent avoir un nom. Remplissez directement le champ Alt Text.
  • Écrivez un mini paragraphe pour votre méta description afin de donner envie de découvrir votre produit.

Ces étapes doivent être faites pour tous les produits présents sur votre boutique en ligne. Vous pouvez également appliquer cette approche aux catégories du site.

En bonus, n’hésitez pas à créer une bannière « produits similaires » ou « vous pouvez aimer ». Elle augmente le temps de visite sur votre site et booste les ventes complémentaires du e-commerce.

Comment intégrer des liens internes entre les pages ?

Après avoir optimisé la structure générale du site, une stratégie de référencement n’est pas complète sans un travail approfondi de maillage interne. Vous devez relier les pages entre elles grâce aux liens internes de votre site. Ayez toujours un plan concernant les liens. Les algorithmes sont puissants. Ils arrivent à détecter les pratiques abusives. Faites des liens logiques et non un maillage interne complètement chaotique.

Après avoir terminé votre structure et le maillage interne de votre site, n’hésitez pas à le soumettre à Google pour que les robots prennent en considération toutes vos pages et modifications.

Pourquoi avoir une version mobile de la boutique en ligne ?

Pour avoir une bonne place dans les moteurs de recherche, travaillez la version mobile de votre site. Il est indispensable que votre offre soit accessible facilement et rapidement depuis un smartphone ou une tablette. C’est ce que l’on appelle avoir un contenu responsive.

En effet, suite à l’engouement autour des smartphones et à leur usage quotidien par les consommateurs, Google a fait évoluer ses algorithmes.

Maintenant, les premiers contenus analysés sont mobiles. Ils passent avant les contenus sur ordinateur.

Gardez en tête que 61 % des utilisateurs se rendent chez le concurrent si le site ne s’adapte pas au mobile.

Comment utiliser le blogging en E-commerce ?

Certaines boutiques en ligne ont un blog. D’autres n’en ont pas. Quels sont les impacts de cette pratique ? Avoir un blog en e-commerce est d’une grande aide spécialement si vous êtes entrain de travailler une stratégie SEO.

À travers un blog, votre entreprise peut mettre en place une stratégie de contenus, miser sur le content marketing et gagner en visibilité.

Voici une liste non exhaustive de tous les avantages d’avoir un blog en e-commerce :

  • Créer différents types d’articles pour montrer l’efficacité de votre offre.
  • Se positionner comme un expert dans votre domaine.
  • Intégrer davantage de mots clés pour gagner des points en référencement.
  • Publier régulièrement et montrer que votre site est actif.
  • Mettre en avant des concours, des promotions et des nouveaux vous concernant.
  • Tirer parti des saisons pour votre communication : Noël, Halloween, BlackFriday, Pâques, vacances d’été, fête des mères…
  • Optimiser tous les contenus créés.
  • Motiver à acheter en prouvant votre expertise et vos compétences.

Tous ces éléments montrent aux algorithmes votre effort pour publier du contenu de qualité et pertinent. Mais surtout, dans tous les articles publiés vous avez la possibilité d’intégrer des mots clés puissants et créer une bulle sémantique. Ce qui est difficilement possible avec des fiches produits.

Si le travail de blogging se fait via le CMS WP, vous avez la possibilité d’utiliser plusieurs plugins spécialisés pour le référencement d’un blog WordPress.

19 astuces à mettre en place sur votre e-commerce

Privilégier les mots clés de longue traîne 

Dans la liste de mots clés, choisissez des mots de plus de deux mots. Ce peut être par exemple « machine sèche linge », « frigo à glaçons », « poussettes pour nourrisson », « cadeaux pour femme Noël ». Ces longs mots, également connus sous le nom de mots clés de longue traîne en SEO, ont un fort taux de conversion. Quand une personne effectue une recherche sur les moteurs de recherches, c’est rare qu’elle ne tape qu’un seul mot. Généralement, les recherches sont font avec 2 ou 3 mots. Ils sont également plus accessibles que les mots clés concurrentiels.

Optimisation des pages avec le même mot clé 

Au sein des pages de votre site, ne choisissez pas le même mot clé à cibler plusieurs fois. Par exemple, si vous avez plusieurs pages sur les bijoux, choisissez des variétés comme « bijoux pour femmes », « bijoux femme fantaisies », « bracelet femme »… Il est essentiel, pour ne pas impacter négativement votre référencement naturel de trouver des alternatives et des variantes.

Emplacement stratégique des mots-clés 

La présence de mots-clés ciblés est importante dans vos pages produits. Il faut qu’il se trouve au début de votre Title SEO, dans votre URL et au sein de la méta description et des le cœur de votre contenu. Bien entendu, l’objectif n’est pas d’impacter l’expérience utilisateur. Votre contenu doit présenter des variétés et des synonymes pour éviter les répétitions et avoir un texte lisible.

Un exemple, si votre mot clé principal est « affiches décoratives », employez « poster » « décoration pour salon » « avoir des photos » « illustrations décorative » « illustrations pour salon » « illustrations en déco ».

Avoir des retours clients/avis

Au sein de votre e-commerce, la mise en avant des avis clients est essentielle pour gagner la confiance des utilisateurs. Il est possible avec cette pratique d’augmenter son taux de conversion. 77 % des consommateurs lisent les avis avant d’acheter. Ils ont ainsi un grand pouvoir de persuasion sur les prospects.

Que faire des avis négatifs ? Ces remarques ne tirent pas votre business vers le bas. Au contraire, de nombreuses personnes cherchent ce type d’avis pour voir la capacité de l’entreprise à rebondir. Ce sont des messages riches en informations.

Rich snippets

Sur Google, les rich snippets (résultats enrichis) donnent la possibilité de structurer vos données et d’enrichir les résultats de recherche avec des informations supplémentaires concernant votre offre. Ces données renforcent votre référencement, car elles envoient davantage d’informations sur votre entreprise aux algorithmes et donnent aux utilisateurs des informations plus pertinentes.

Insertion de boutons réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont un gage de confiance concernant la qualité de votre offre et le sérieux de votre entreprise. Aujourd’hui, tout le monde se rend par exemple sur Instagram ou Facebook pour voir le nombre d’abonnés. Ces données donnent un certain pouvoir à votre business.

Ils permettent également d’engager les consommateurs autour du contenu que vous créez et des produits proposés. En quoi cette technique aide-t-elle à booster votre référencement ? Les nombreux partages autour de vos créations donnent l’indication aux moteurs de recherches que votre site est de qualité et aident les utilisateurs. Google l’a confirmé : les réseaux sociaux comme Instagram, Facebook ou encore Twitter ont un pouvoir au sein des robots.

Utiliser des vidéos

La communication en vidéo, au-delà de capter l’attention des prospects, renvoie une image positive sur votre entreprise. En effet, une boutique en ligne présentant des vidéos montre qu’elle arrive à s’adapter aux besoins du marché. Les vidéos augmentent le taux de conversion d’un site, car l’appropriation de l’offre est plus rapide.

À travers une vidéo, les consommateurs ont la possibilité de voir l’utilisation d’un produit, les dimensions, la qualité… Les chiffres parlent d’eux-mêmes : 90 % des prospects demandent à voir une vidéo avec le produit en action. Ce support aide les utilisateurs à prendre une décision.

Cette technique est fructueuse. Le temps de visionnage d’une vidéo est plus long que des images ou un texte. Cette augmentation prouve aux moteurs de recherches que les internautes aiment découvrir votre contenu et votre site. De quoi améliorer votre classement dans les résultats !

Miser sur l’expérience client

Il existe un réel conflit entre stratégies SEO et expérience client. Et pour cause, cette expérience utilisateur est de plus en plus importante pour Google. Quel intérêt de faire venir des visiteurs si l’expérience utilisateur gâche ce travail de visibilité ?

Voici quelques indicateurs à surveiller :

  • Temps passé sur le site
  • Nombre de pages vues
  • Taux de conversion
  • Actions effectuées sur le site

Toutes ces données prouvent la qualité de votre contenu. Dans votre stratégie de référencement, mettez-vous à la place de Google et réfléchissez comme lui. L’objectif de cette plateforme de recherche est de proposer et mettre en avant des sites performants et pertinents en fonction des besoins des utilisateurs. Si vos métriques renvoient l’image contraire, améliorez la situation.

HTTPS : protéger l’utilisateur, met en confiance pour acheter 

Le principal problème des boutiques en ligne est de gagner la confiance des utilisateurs. Les moteurs de recherches en ont conscience. Pour cette raison, en 2014, Google ajoute un critère de réassurance comme critère de classement : la mention HTTPS. Elle indique aux consommateurs que la navigation sur le site est totalement sécurisée.

Aujourd’hui, pour assurer le succès de votre business et prouver que vous avez un site fiable, il est primordial de passer de HTTP à HTTPS.

Créer une bulle sémantique

La lecture de votre contenu par les algorithmes se fait à travers de nombreux critères. L’un d’eux est les mots spécifiques que vous utilisez. Les moteurs de recherches doivent être en capacité de comprendre la thématique de votre site et du contenu publié.

Pour faciliter le travail de compréhension des robots et améliorer votre référencement, créez une bulle sémantique autour de votre domaine d’activité. Si vous vendez des soins, misez sur tout le vocabulaire autour du bien-être et de la beauté. Si votre offre concerne le jardinage, créez une liste avec des mots principaux forts, des synonymes, des expressions et des noms d’outils.

Grâce au champ sémantique et à la création de votre bulle, il sera très facile pour les robots et pour les consommateurs de comprendre les thèmes que vous abordez et les sujets que vous traitez.

Développement du netlinking

En complément de votre stratégie de référencement on-site, élaborez une stratégie de netlinking. Régulièrement, il faut gagner des liens pointant vers vous sur d’autres sites. La popularité est un élément essentiel pour Google. Si on parle de vous, cela signifie que votre contenu est apprécié et donc de qualité. Voici les pratiques à utiliser :

  • Faire partie des annuaires, des guides ou des comparateurs existants en ligne. Il faut ici trouver un juste équilibre entre qualité et quantité.
  • Être présent sur les blogs des influenceurs.
  • Créer des articles sponsorisés sur des plateformes de choix.
  • Faire parler de vous par tous les moyens.
  • Créer son propre réseau de site.

Veiller à la vitesse du site

Il existe un réel lien entre la vitesse et le taux de conversion. Plus votre vitesse est rapide, plus les conversions seront élevées.

Balises Alt des images

Lors de l’intégration des visuels sur votre site, si vous vous rendez dans « propriétés », ajoutez des descriptions et légendes aux photos. Créez un nom composé d’une succession de mots clés qui concernent le visuel. Cette technique est à faire pour toutes vos photos. Elles seront ainsi répertoriées sur Google Images. Plus de visibilité veut dire plus de trafic et de temps passé sur votre site. Donc une stratégie SEO via l’image qui fonctionne.

Compression des images

Au-delà du visuel et du SEO, les images doivent être compressées pour ne pas impacter la vitesse de votre site. Elles doivent être légères et dès que possible redimensionnées. Mais sans nuire à la qualité qui est primordiale pour vendre un produit.

Pages 404 en accélérateur de ventes

Des pages en erreurs 404 peuvent être présentes sur un site e-commerce pour de nombreuses raisons. Allez sur Google Search Console pour constater les erreurs 404 que présente votre site. Après les avoir identifiées, créez une redirection vers la page de votre choix. Vous pouvez également ajouter sur cette page d’erreur différents liens vers vos articles les plus populaires.

Grâce à une page d’erreur bien construite, vous évitez de perdre du trafic par erreur.

Appels à l’action

Ces boutons attirent l’attention des utilisateurs afin de les pousser à effectuer une action sur votre site. Que ce soit pour s’abonner, pour profiter d’une promotion ou pour acheter, ils doivent être percutants et placés à des endroits stratégiques.

Pour garantir le succès de votre business, n’hésitez pas à faire des tests. Jouez sur la typographie, l’emplacement, le message véhiculé ou encore la couleur. Profitez de la saisonnalité pour faire la différence comme les vacances, le BlackFriday, les anniversaires de votre e-commerce…

Le pouvoir des URL

Il semblerait que Google apprécie les courtes URL avec des mots clés puissants. Même si vous avez une boutique en ligne, évitez les liens du type « wwww.nomdusite.fr/lanterne-produit5632-parme ». Et surtout, n’intégrez pas de caractères spéciaux. Le tiret du 6 suffit amplement pour structurer une bonne URL.

Des études ont prouvé que les sites ayant des URL raccourcies ont plus de visiteurs que les sites ayant des liens longs.

Balise H1 sur les pages produits 

Tous les produits présentés sur votre site doivent avoir un nom. Cet élément est souvent oublié, mais au-delà des photos et de la fiche produit, vous devez donner un nom à vos produits pour les décrire au mieux. Dans la structure HTML, présentez le titre en H1. Cette pratique permet aux utilisateurs de connaître le nom du produit et donne une structure à votre contenu. Celle-ci aide les moteurs de recherches à comprendre de quoi parle votre page.

Comment faire l’audit SEO d’un site E-commerce et analyser les résultats ?

Après avoir mis en place votre stratégie de référencement, il faut analyser les résultats et l’évolution de votre visibilité. Différents éléments sont à analyser pour comprendre l’impact de la stratégie SEO de votre entreprise.

  • Analyser les liens et le contenu de votre site : pages erreurs, le fonctionnement des URL, contenu dupliqué.
  • Vérifier l’optimisation de la structure de votre site et de la navigation pour les internautes et les visiteurs.
  • Penchez-vous également sur le nombre de pages indexées. Sur la barre de recherche, tapez « site:nomdevotresite.com ». À travers cette analyse, vous savez combien d’articles et de contenus Google prend en compte sur votre site.
  • Testez la vitesse de chargement de vos pages. Même si elle est rapide, faites en sorte de l’améliorer. Pour avoir une idée des modifications possibles, rendez-vous sur Google’s PageSpeed Insight Tool. Sur votre version mobile ou pour la version sur ordinateur, cet outil vous donne toutes les suggestions d’améliorations.
  • Google Analytics est un outil gratuit mis à votre disposition par Google. Celui-ci regorge d’informations concernant les données de votre site. Que ce soit le taux de conversion, la localisation de visiteurs, le temps passé, le nombre de pages vues, tout est analysé et passé au crible. Grâce à cette plateforme, ayez accès à toutes vos données et ciblez vos actions en fonction de vos objectifs.
  • Analysez ce qui fonctionne le mieux et développez-le.
  • Soignez l’expérience utilisateur générale et les éléments de réassurance pour optimiser la conversion;

Il est important de déterminer vos indicateurs clefs de performance SEO afin de suivre au mieux les résultats de vos actions (conversion, trafic, durée de visite…).

A lire également

  • Comment augmenter les ventes d'un site e-commerce ?
  • E-commerce : comment gérer la E-réputation ?
  • Comment utiliser le content marketing en E-commerce ?
  • Avez vous aimé cet article ?

    Cliquez sur les étoiles pour donner une note

    Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 10

    Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.

    Partager la publication "Le guide du référencement d’un site e-commerce sur Google "
    Partager sur facebook
    Partager sur twitter
    Partager sur linkedin
    Partager sur email