Temps de lecture : 9 minutes
5
(3)

Les principales erreurs SEO en E-commerce

Les erreurs de référencement en E-commerce

Avoir le courage de se lancer dans la création d’une boutique en ligne est un bon début. Cependant, sauter le pas ne suffit pas. L’objectif d’un e-commerce est de convertir et de vendre. Pour ce faire, le site internet doit être visible. Des erreurs SEO sont donc à éviter.

Sans un travail approfondi de référencement naturel, votre business en ligne ne peut pas se différencier et se faire une place sur le marché.

Quelles sont les pratiques à éviter ? Quelles erreurs SEO sont rédhibitoires ?

Quelles sont les erreurs SEO à éviter pour garantir le succès de votre boutique en ligne ?

Ignorer la description des produits

L’une des principales erreurs SEO concerne la description des produits. Si vous avez un e-commerce, profitez de cet encart pour mettre en avant les caractéristiques de votre offre. Faites-le néanmoins de manière stratégique. Le texte doit être exclusif. Le copier-coller n’est pas une bonne idée si vous souhaitez améliorer le référencement naturel de votre boutique en ligne.

Dans la rédaction de ces encarts, écrivez uniquement du contenu descriptif, de qualité, qui a la capacité d’aider les consommateurs dans leur prise de décision.

De plus, lorsque vous recevez les articles de vos fournisseurs, la tentation de copier la description fournie pour gagner du temps est grande.

Cette pensée est naturelle, mais n’envisagez pas de le faire. Elle constitue l’une des erreurs SEO à ne pas commettre.

La clé de la réussite est de créer du contenu unique, exclusif et des descriptions sur-mesure pour chaque produit vendu sur votre e-commerce. Il est important de rédiger des introductions percutantes et de donner des conseils aux futurs acheteurs pour attirer son attention.

Si vous avez un catalogue avec de nombreux produits, il vous sera probablement  impossible de créer du contenu exclusif pour toutes les pages. Dans ce cas de figure, n’indexez pas ces produits. Il vaut mieux avoir peu de descriptions SEO et performantes plutôt que plusieurs descriptions qui tirent votre site vers le bas.

Les contenus vidéos ne sont pas à négliger et peuvent être des éléments marketing à part en tiers. Ce travail pourra être utilisé pour attirer en utilisant ces contenus vidéos pour générer des vues sur Youtube.

Négliger les avis clients

Négliger les avis clients en E-commerce

70 % des consommateurs regardent les avis publiés sur internet avant d’acheter. Ce chiffre prouve la force de la preuve sociale au niveau digital. Pour gagner la confiance des utilisateurs, mais surtout augmenter le taux de conversion de votre site internet, motivez vos clients à publier un avis sur votre offre. Ils donnent de la légitimité à vos produits. Les consommateurs vont croire plus facilement des avis d’une tierce personne plutôt que vos descriptifs commerciaux. Voir notre article sur l’impact des avis clients sur les achats.

Cette stratégie des avis consommateurs présente des avantages pour votre e-commerce :

  • La rédaction de commentaires concernant votre offre crée du contenu exclusif régulièrement.
  • Les avis clients permettent une mise à jour des informations renseignées sur votre page.

Ne pas optimiser les pages

Au sein de vos pages, utilisez des mots que les consommateurs tapent sur les moteurs de recherches pour trouver vos produits.

Construisez votre site avec des balises titres optimisées, des sous-titres et des descriptions. Cette structure vous permet de proposer un contenu qui plait réellement à votre audience. Dans les titres H1, utilisez le mot clé principal. Par exemple, si votre boutique en ligne vend des vêtements pour bébé, optez pour un H1 « Vêtement Enfant 3-6 mois ».

L’absence des boutons de partage

Des erreurs SEO sont à éviter. L’une d’elles est de ne pas intégrer des boutons de réseaux sociaux pour motiver le partage de votre contenu.

Les boutons Facebook, Twitter, Pinterest ou Linkedin donnent la possibilité aux internautes de partager votre contenu avec leurs connaissances et leur réseau.

Si votre offre est ciblée, les chances de toucher des personnes intéressées par votre offre sont élevées, cela participe également à la création des backlinks.

Bâcler la création d’un buyer persona

la création d’un buyer persona

Parler à tout le monde signifie ne parler à personne. Votre boutique en ligne doit avoir un positionnement et une cible précise. Pour réussir ce travail d’entonnoir, créez un ou plusieurs persona. Ce sont des profils fictifs des clients idéaux de votre e-commerce.

Grâce à tous les éléments définis (ville, intérêts, goûts…), vous serez dans la capacité d’adapter votre communication, d’être présent sur les bons supports et de mettre en avant les éléments clés. Les visites de votre business en ligne vont augmenter.

Vous pouvez, avec la popularité de votre contenu, marquer des points auprès des algorithmes des moteurs de recherches.

Ne pas renseigner les informations physiques

Pour améliorer le référencement naturel de votre business en ligne, donnez un maximum d’informations. Indiquez l’adresse d’une boutique physique si vous en possédez une. Dans le cas contraire, n’hésitez pas à mettre votre siège social.

Cette information renforce la confiance des utilisateurs et peut aider le SEO de votre site au niveau local.

Abuser des articles invités

Le guest blogging est une pratique connue pour améliorer le référencement naturel. Cette stratégie a pour but d’inviter des personnes à publier sur votre blog et d’échanger des liens. Si vous avez une boutique en ligne, l’invitation peut être faite à un professionnel dans votre secteur d’activité ou encore à des blogueurs.

Cette idée SEO a surgi après des déclarations Google. Lors d’un meeting, l’entreprise a expliqué l’importance de publier des contenus de qualité. En effet, selon eux, si votre contenu est pertinent, les autres sites auront envie de le partager et parleront de vous.

Pour les robots Google, les mentions de votre boutique en ligne prouvent que votre site mérite d’être mis en avant.

Pourquoi cette méthode fait-elle partie des erreurs SEO ? Les internautes ont abusé de cette approche. Les URL étaient présentes sur de nombreux sites, sans que cela soit pertinent. Les algorithmes de Google se sont adaptés pour restreindre ces pratiques.

Aujourd’hui, les articles invités peuvent encore être une bonne technique pour améliorer le référencement naturel de votre business en ligne. Cependant, n’en abusez pas.

Utiliser des ancres trop optimisées

Suite à un usage abusif, les ancres trop optimisées sont sanctionnées. Votre boutique en ligne peut recevoir une pénalité de Google et perdre en visibilité.

Cette notion a évolué.

Désormais, les ancres « naturelles » ressemblent à :

  • Un lien nu comme www.nom.com.
  • Une phrase simple avec le nom du site comme ancre par exemple « retrouvez tous les conseils sur Nom.com ».
  • Un bout de phrases, une suite de mots cohérents. Voici un exemple de ce que vous pouvez utiliser sur votre boutique en ligne « pour faire connaitre son site, soyez présent régulièrement. Mais pour cela, encore faut-il avoir une stratégie de contenus. »

Ne pas choir les bons mots clés

L’utilisation des bons mots clés est importante pour le référencement d’un site. Néanmoins, une des erreurs SEO est de ne pas les utiliser de la bonne manière. Choisissez des mots qui génèrent tout de même du trafic pour attirer les consommateurs et apparaitre dans les résultats Google.

Par ailleurs, ne créez pas votre contenu pour plaire aux robots. Choisissez vos mots naturellement et développez le champ sémantique avec des synonymes. Avec une utilisation abusive des mots clés, vous allez les faire fuir. Personne n’aime lire une succession de mots clés.

Répétez 40 fois le même mot dans un texte de 400 caractères ne permet pas d’optimiser votre positionnement SEO.

Ignorer la pénalisation des pop-up

En 2017, Google annonce pénaliser les sites avec des fenêtres pop-up. La mise à jour est également connue sous le nom d’Intrusive Interstitial Penalty. Celle-ci a été créée pour éviter d’interrompre l’expérience utilisateur. Selon Google, les sites utilisant ce type de communication verront leur référencement naturel impacté.

Si vous souhaitez intégrer des pop-up au sein de votre boutique en ligne, faites en sorte qu’ils apparaissent à des moments stratégiques. Évitez de déranger les internautes dès qu’ils arrivent sur votre boutique en ligne.

Laisser les URL prédéfinies

Les liens des pages de votre boutique en ligne doivent avoir une construction spécifique. Désormais, pour améliorer le référencement naturel de votre site et la lisibilité, le mot clé principal et le sujet doivent être présents dans votre URL.

Pourquoi construire ce type de liens ?

  • Faciliter la compréhension du contenu de votre site.
  • Avoir un bon positionnement dans les SERPs Google grâce à l’utilisation du mot clé principal.

Le contenu dupliqué : les approches considérées comme des erreurs SEO

L’un des grands fléaux qui impactent le référencement naturel d’une boutique en ligne est le contenu dupliqué. Il est difficile de créer du contenu exclusif pour toutes les pages. C’est la raison pour laquelle, évitez d’indexer les pages ayant les mêmes textes.

Dans les lignes de codes, faites le nécessaire pour que les moteurs de recherches ne les prennent pas ne compte :

  • Utilisez les robots.txt pour bloquer toutes les zones où le contenu dupliqué prédomine (dans les tag, archives…)
  • Ajoutez la méta « noindex » dans le code de certaines URL.

Négliger les titres

La règle n° 1 de référencement naturel est de surveiller le contenu dupliqué. Or, au sein de nombreux e-commerces, cette règle est oubliée notamment dans les titres. Les boutiques en ligne proposent généralement les mêmes produits dans des modèles ou couleurs différents.

Le piège ici est de donner le même nom à tous les produits comme « sac à main », « montre pour homme » ou « crème de nuit ». Le SEO de votre boutique en ligne peut être pénalisé.

Pour construire et optimiser une bonne balise titre et garantir le référencement naturel de vos pages, voici la structure idéale : le nom de votre marque — le modèle — le type de produit.

Ne pas surveiller les métadescriptions

Les métadescriptions n’impactent pas le positionnement d’un site. Cependant elles permettent d’aider les internautes à comprendre ce qu’il y a sur votre site en quelques secondes et influencent les taux de clics. Celles-ci ont le pouvoir de vous différencier des autres marques. Fuyez les métadescriptions génériques, automatiques ou copiées. Soyez inventif.

Faire comme les concurrents

Les descriptions de vos produits doivent être différentes des autres sites. Comment se démarquer si toutes les boutiques en ligne ont le même contenu ?

Pour montrer la puissance de votre site aux moteurs de recherches, créez des textes exclusifs ressemblant à l’image de marque de votre entreprise.

Intégrer les visuels avec des noms génériques

Pour optimiser le SEO de votre e-commerce, évitez l’utilisation des noms « IMAGE 378 » ou « CN_6201 ». Ils n’apportent aucune donnée de qualité aux moteurs de recherches.

Certains consommateurs peuvent effectuer des recherches depuis Google Images. Il faut que les robots et les algorithmes soient dans la capacité de classifier vos visuels.

Donnez des noms stratégiques à vos images. Remplissez les tag alt avec des mots clés.

Si vous souhaitez approfondir cette thématique, veillez à ce que les photos intégrées soient inférieures à 100 KB. De cette manière, vous allégez le poids de votre boutique en ligne et votre site sera plus rapide (bonne pratique pour améliorer l’expérience utilisateur). 

Ne pas réagir face aux erreurs 404

Les erreurs 404 sont les erreurs SEO les plus connues en termes de référencement naturel. Leur niveau d’importance est élevé. Si votre boutique en ligne présente ce type d’erreurs, réagissez rapidement.

Celles-ci apparaissent lorsque votre serveur ne retrouve pas la page de destination. Sur votre boutique en ligne, elles peuvent exister pour divers motifs :

  • Pages n’existent plus : promotions, produits, catégories…
  • Produits ne sont plus vendus sur le site ou le stock est indisponible.
  • La migration de certains éléments n’a pas été concluante.
  • Les URL indiquées dans votre contenu n’existent plus.

Par exemple, en pratique, sur votre site internet vous publiez un article concernant les bienfaits d’une gamme de chaussures que vous vendez. Pour améliorer les ventes de ces produits, vous mettez un lien pour que les consommateurs puissent les retrouver facilement et les acheter.

Quelques mois plus tard, vous décidez d’arrêter de les vendre. Or, l’article publié est encore en ligne. Si un utilisateur clique sur le lien intégré, il arrivera sur une page présentant une erreur 404. En effet, la page a disparu, car la gamme de produits n’est plus disponible.

Avoir un site e-commerce lent

Les internautes sont de plus en plus impatients. En quelques secondes, ils doivent accéder aux informations et aux produits souhaités. Des études prouvent que les consommateurs souhaitent attendre moins de 2 secondes.

Si les pages de votre boutique en ligne mettent plus de temps à s’ouvrir, les utilisateurs vont probablement quitter votre site. Face à ces réactions, le taux de rebond de votre e-commerce va exploser.

Pour améliorer le temps de chargement de votre business en ligne :

  • Choisissez le bon hébergeur.
  • Diminuez vos lignes de code.
  • Allégez le poids des visuels (photos et/ou vidéos).

Une multitude de plugins SEO wordpress permettent de corriger ces erreurs sur les boutiques en ligne qui utilisent ce CMS.

Une boutique en ligne non responsive

Des millions de personnes utilisent uniquement leur smartphone pour effectuer leurs recherches et achats. Avec la popularité des réseaux sociaux, ce chiffre ne cesse d’augmenter.

Face à cet enthousiasme, les robots Google ont subi des évolutions. Désormais, l’algorithme privilégie les contenus mobiles avant les contenus desktop.

Sans version mobile de votre boutique en ligne, vous risquez d’être pénalisé par Google et ne pas être visible sur les moteurs de recherches.

Ne pas s’intéresser aux évolutions : la pratique des recherches vocales

Les évolutions digitales sont nombreuses. La plus récente concerne les recherches vocales. Les moteurs de recherches analysent davantage ce type d’utilisation. D’après les études Google, 1/4 des Américains naviguent sur internet grâce aux recherches vocales. 

C’est une tendance à surveiller en matière de référencement naturel. Les robots subissent des évolutions en fonction des habitudes des utilisateurs. Si l’utilisation des recherches vocales s’intensifie, nous ne sommes pas à l’abri d’une évolution des algorithmes.

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 3

Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.