Parlons de vos projets, appelez nous

Pénalités trafic Google : pénalité manuelle et algorithmique

Net Offensive

Temps de lecture : 13 minutes
5
(1)

Les pénalités algorithmiques et manuelles de Google qui font chuter votre trafic en référencement naturel

Google a mis en place un système de sanction visant à pénaliser les sites internet qui ne satisfont pas à un niveau de qualité minimum ou tentent de manipuler les résultats du moteur de recherche en utilisant des techniques non autorisées par firme de Mountain View.

Ces dernières années, de nombreux sites ont été touchés, provoquant parfois la fermeture de certaines entreprises, suite à des pénalités importantes.

  • Quelles sont les pénalités possibles ?
  • Comment les identifier ?
  • Comment éviter les pénalités ?
  • Comment en sortir ?

La différence entre pénalité algorithmique et sanction manuelle

Il existe deux types de pénalités possibles, les pénalités algorithmiques, et les pénalités manuelles. Quelle est la différence ?

Les pénalités manuelles

Les pénalités manuelles

Une pénalité manuelle de la part du moteur de recherche Google est une sanction donnée manuellement par un humain. Un membre de l’équipe Webspam de Google a été alerté d’un problème rencontré avec un site internet et a estimé après examen qu’il avait activement tenté de contourner les consignes afin de manipuler le classement de son site dans les pages de résultats Google.

Les pénalités manuelles sont signalées par un message dans la console de recherche Google. Un message mentionnera la raison de la pénalité.

Dans de rares cas, la pénalité peut affecter une seule page ou une partie du site. Généralement la sanction s’applique à tout le site entier qui est rétrogradé des premières pages de résultats ou dans des cas extrêmes, totalement désindexé du moteur de recherche.

Les pénalités algorithmiques

Les pénalités algorithmiques

Les pénalités s’opèrent suite au rafraîchissement ou à la mise à jour, par Google, des données de son algorithme ou de filtres algorithmiques supplémentaires qui sont spécifiquement déployés.

Dans le cas des pénalités algorithmiques, aucune intervention humaine n’est nécessaire.

Une autre différence entre les sanctions algorithmiques et leurs équivalents manuels est qu’il n’y a pas de possibilité permettant de soumettre un site Web à un réexamen dans l’objectif de faire lever la sanction.

C’est à vous de trouver l’origine de la pénalité et d’opérer les modifications nécessaires afin d’espérer sortir de la pénalité lorsque l’algorithme réévaluera la qualité de votre site.

Les pénalités algorithmiques peuvent ressembler à des pénalités manuelles en termes de gravité et concernant la rapidité à laquelle le déclin d’un site va s’opérer. Dans d’autres cas, ils peuvent provoquer un long processus de déclin beaucoup plus difficile à diagnostiquer et à identifier rapidement.

Les différents types de pénalités manuelles Google possibles

Les actions manuelles peuvent impacter tout le site, certaines parties ou certaines pages selon les cas. Chaque notification d’action manuelle est accompagnée des informations «Motif» et «Effets» afin de vous permettre de corriger les erreurs en vue d’un réexamen.

Les pénalités manuelles peuvent être attribuées pour ces causes :

  • Site piraté
  • Spam généré par l’utilisateur
  • Hébergeur gratuit associé à du spam
  • Problème lié aux données structurées
  • Liens artificiels vers votre site
  • Liens artificiels sur votre site
  • Contenu peu informatif qui ne présente que peu ou pas d’intérêt
  • Techniques de dissimulation (cloaking) ou redirections trompeuses
  • Spam agressif
  • Images dissimulées (cloaking)
  • Texte caché ou accumulation de mots clés
  • Non-correspondance du contenu AMP
  • Redirections trompeuses sur mobile

Voici des explications plus détaillées par Google sur les actions manuelles

Les pénalités algorithmiques les plus connues

Google apporte plus de 600 modifications à son algorithme par an et la grande majorité d’entre elles ne sont pas annoncées.

Il existe des pénalités algorithmiques qui ont beaucoup fait parler d’elles ces dernières années. Google s’amuse à donner des noms d’animaux à ces différents filtres qui peuvent pénaliser vos sites. Des noms d’animaux sympathiques qui peuvent cacher des conséquences qui le sont bien moins.

Trois des plus grands changements survenus au cours des dernières années sont les algorithmes Panda et Penguin.

La pénalité Panda

La pénalité Panda

Panda a été lancé pour la première fois le 23 février 2011 dans le but de favoriser les sites de bonne qualité et de sanctionner les sites présentant un contenu médiocre.

Personne ne connaît vraiment tous les facteurs que Google utilise pour déterminer la qualité de votre site à travers les yeux de Panda ce pendant il semble se baser sur certains éléments précis.

  • Contenu peu important : Textes courts, pages avec quelques phrases… Si votre site contient un grand nombre de pages ne contenant qu’une ou deux phrases et que ces pages sont toutes incluses dans l’index de Google, l’algorithme Panda peut déterminer que la majorité de vos pages indexées sont de qualité médiocre.
  • Contenu de faible qualité : Si la majorité des pages de votre site contiennent des informations auxquelles personne ne s’intéresse, cela peut être un signe de qualité médiocre aux yeux de l’algorithme Panda. Mieux vaut écrire des articles plus étoffés et privilégier qualité à quantité de faible qualité.
  • Contenu dupliqué : La duplication du contenu peut faire en sorte que votre site soit considéré comme un site de qualité médiocre par l’algorithme Panda. Par exemple lorsqu’un site contient une grande quantité de contenu copié à partir d’autres sources sur internet. Si l’algorithme peut voir qu’une grande partie de votre site est composée de contenu existant sur d’autres sites, cela peut amener Panda à vous regarder de manière défavorable. Vous devez également faire attention aux contenus dupliqués sur votre propre site, par exemple des produits similaires avec des descriptions très proches sans valeur ajoutée.

La pénalité Pingouin (Penguin)

La pénalité Pingouin (Penguin)

L’algorithme Penguin a été déployé pour la première fois le 24 avril 2012. La version actuelle est Google Penguin 6, appelée également  « Google Penguin 3.0 »

L’objectif de Pingouin est de réduire la confiance de Google pour les sites utilisant des techniques contraires à ses Guidelines en créant des backlinks (liens entrants) non naturels afin de manipuler l’algorithme de classement des résultats du moteur de recherche.

Tous les facteurs pris en compte par l’algorithme Penguin ne sont pas connus, mais il cible les sites abusant de certaines techniques :

  • Liens venant de sites de faible qualité.
  • Liens venant de sites sans aucun rapport avec votre thématique.
  • Achat et la vente de liens.
  • Ancres optimisées dans des pourcentages non naturels.
  • Pages de contenus suroptimisées.
  • Échanges excessifs de liens artificiels.
  • Création automatisée de backlinks en nombre important et de faible qualité.

Qu’elles sont les conséquences d’une pénalité Google ?

les conséquences d'une pénalité Google

Toutes les baisses de trafic ne sont pas forcément les conséquences d’une pénalité Google. Avant de vous diriger vers cette piste, vérifiez plusieurs facteurs qui pourraient impacter votre référencement naturel.

Des problèmes techniques peuvent entraîner une baisse du trafic :

  • Problèmes de serveur
  • Problèmes d’exploration
  • Redirections inappropriées
  • Robots.txt bloquant l’accès

Des changements du côté de Google :

  • Changement de présentation des résultats dans le moteur de recherche
  • Modifications de l’algorithme général

D’autres facteurs

  • Perte de trafic suivant la période de l’année
  • Arrivée de concurrents
  • Apparitions de liens payants

Quels sont les effets d’une pénalité Google ?

Les effets d'une pénalité Google

Une pénalité peut avoir différents niveaux de sévérité pour un site web. Les pénalités sont de toutes formes et de toutes tailles, il n’y a donc pas de signe parfait et exact d’une pénalité.

Niveau de pénalité

  • Sur un mot-clé
  • Sur une URL ou un répertoire
  • Sur un sous-domaine
  • Sur un domaine complet
  • Désindexation de page
  • Blaclistage complet du site

Type de pénalité

  • Pénalité algorithmique
  • Pénalité manuelle par un employé de Google

Une pénalité sur un mot-clé signifie qu’un ou plusieurs mots-clés spécifiques d’un domaine puni perdent leurs positions de classement. Tous les autres mots-clés ne sont pas affectés par cette pénalité.

Une pénalité sur une URL ou sur un répertoire aura pour conséquence une dégringolade de toutes les positions de classement de l’URL ou du répertoire concerné.

Une pénalité générale sur un domaine impactera les mots-clés de l’ensemble du domaine qui vont perdre un grand nombre de positions dans les classements du moteur de recherche Google.

Dans le cas extrême d’un blacklistage, Google supprimera l’ensemble du domaine de son index. En conséquence plus aucun contenu du site web pénalisé ne s’affichera dans les résultats de recherche.

Comment éviter les pénalités Google ?

Afin de connaître exactement les règles de Google, le moteur de recherche édite un guide de recommandations à suivre : Les Consignes aux webmasters.

Vous pouvez également avoir accès au guide qui est fourni aux Quality Raters en charge d’évaluer et sanctionner manuellement les sites internet en fonction de critères bien définis.

À partir de ces éléments, vous pouvez avoir une idée des exigences de Google en termes de qualité et de respects des règles antispam.

S’il y avait quelques conseils à donner pour ne pas risquer des pénalités, ce serait ceux-là :

  • N’abusez pas de techniques d’achat de liens agressives et facilement identifiables comme non naturelles.
  • Ne sur-optimisez pas vos pages, écrivez pour les lecteurs et apportez un contenu de qualité.
  • Ne faites pas de contenus vides de sens, préférez la qualité à la quantité.
  • Respectez les internautes et leur navigation sans surcharger de popup, publicité, affiliation…
  • N’essayez pas de tromper Google avec des techniques agressives qui peuvent marcher un temps, mais être détectées tôt ou tard..

Comment récupérer et sortir d’une pénalité ?

Comment récupérer et sortir d'une pénalité ?

Une fois que vous savez que vous avez été pénalisé, il vous appartient de résoudre les problèmes qui ont conduit à la sanction.

Les pénalités manuelles

Si vous avez une pénalité manuelle, Google vous indiquera la raison de la sanction et ce que vous devez faire pour récupérer.

Pour sortir d’une pénalité manuelle, le webmaster doit s’employer à corriger le problème à l’origine de la pénalité et soumettre une demande de réexamen à l’équipe antispam, qui décidera ensuite si les bonnes modifications ont été apportées.

Les actions manuelles nécessitent un réexamen de la pénalité. Voici comment le faire :

  1. Connectez-vous à la console de recherche de votre site.
  2. Vérifiez la raison de votre action de pénalité manuelle. 
  3. Confirmez que vous avez tout fait pour résoudre le problème.
  4. Cliquez sur « Demander un avis » pour demander à Google de réexaminer la pénalité.
  5. Fournissez une documentation sur les modifications que vous avez apportées.

La documentation que vous fournissez est essentielle. Les revues manuelles sont effectuées par des humains. Plus vous serez minutieux et transparent et plus vos chances d’inverser le sort sont grandes.

Les pénalités algorithmiques

Si vous avez reçu une pénalité algorithmique, le processus est plus laborieux. Cela peut être fait, mais vous devrez être minutieux et persévérant.

Le site américain Moz offre un moteur de recherche pour identifier les changements d’algorithmes à voir ici. Cela est particulièrement utilisé pour identifier les changements qui ont eu lieu aux dates à laquelle la pénalité semble être entrée en action.

Sortir d’une pénalité Pingouin

Sortir d'une pénalité Pingouin

Penguin concerne principalement les liens entrants d’un site (les backlinks). L’algorithme a été conçu pour rechercher des modèles de liens non naturels.

Il existe de nombreux types de liens non naturels qui pourraient causer des problèmes à votre site.

Voici les principaux facteurs potentiels de backlink :

Des liens ajoutés trop rapidement : un site doit naturellement gagner des liens au fil du temps. Sauf cas particulier, il est rare qu’un site gagne un afflux soudain de liens puis un nombre très réduit par la suite. Cela peut être un facteur pour identifier le spam.

La source des liens : un site parlant d’un sujet précis recevant la majorité de ses liens de sites de thématiques totalement éloignées peut vite paraître suspect.

La qualité des liens : un site naturel aura un mélange de backlinks de haute et de basse qualité. Un site non naturel pourrait obtenir un nombre étrangement élevé de liens de faible qualité ou cas contraire, une proportion étrangement élevée de liens de très haute qualité.

La diversité des liens : si 90% de votre profil de lien retour provient de commentaires de blogs, cela n’est pas naturel. De même, les backlinks doivent avoir un texte d’ancrage varié . Si tous les liens ont le même texte d’ancrage, vous essayez probablement de manipuler le moteur de recherche pour classer cette phrase. Un profil de liens naturel contient des ancres avec le nom du site, son URL, des séries de mots…

Si vous pensez être pénalisé par un filtre de type Pingouin pour liens factices, vous devrez faire ce qui suit :

  • Filtrer les liens avec la balise «nofollow».
  • Parcourez les liens restants.
  • Identifiez ceux de mauvaise qualité.
  • Supprimer des backlinks vous-même si possible.
  • Contactez les webmasters et demandez-leur de supprimer les mauvais liens.
  • Désavouez tous les backlinks que vous ne pouvez pas supprimer.
  • Une fois que vous avez suivi ces étapes, vous pouvez demander à Google un réexamen.

Sortir d’une pénalité Panda

Sortir d'une pénalité Panda

Panda pénalise les sites proposant un contenu jugé de faible qualité par Google avec des sanctions qui peuvent être sévères. Certains sites ont pratiquement perdu tout leur trafic de recherche organique du jour au lendemain.

Si un site ne répond pas à un certain score, le facteur de modification de la pénalité peut être appliqué à l’ensemble du site. C’est pourquoi tout le site peut être affecté même s’il n’y a que peu de pages de qualité médiocre.

Il s’avère que Panda pénalise les sites pour diverses raisons :

  • Les contenus mal écrits.
  • Les Contenus qui n’ajoutent aucune valeur réelle.
  • Contenu trop court et sans intérêt.
  • Contenu en double. Duplicate content interne ou externe.
  • Les pages satellites.
  • Les liens cachés.
  • Les abus de liens internes ou externes au sein du footer de votre site.
  • Les excès de lien sur une page.
  • Les sous-domaines multiples.
  • Les erreurs d’indexation/exploration.
  • La vitesse de chargement des pages trop longue.
  • La structure interne du site est trop profonde.
  • La sur-optimisation des mots-clés dans les pages.
  • Fournir un contenu différent au robot de Google et à l’internaute.

Même si vous corrigez les problèmes, vous devrez attendre que l’algorithme soit exécuté à nouveau pour voir si vous avez réussi.

Le meilleur moyen d’éviter les pénalités Panda est de créer des sites apportant une plus-value pour l’internaute. Si vous réalisez un site pour le lecteur, avec un contenu apportant des informations et digne d’intérêt, il y a peu de chance que votre site soit soumis à l’algorithme pénalisant Panda.

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 1