Comment améliorer le Quality Score Google Ads ?

Net Offensive

Temps de lecture : 5 minutes

Fonctionnement du Quality Score d’Google Ads et rapport avec le prix du clic

Qu’est-ce que le Quality Score Google Ads ?

Votre visibilité sur Internet passe avant tout par l’élaboration d’une bonne stratégie de référencement payant sur Google Ads. Si le positionnement de vos annonces sur des mots clés spécifiques dépend en partie du montant de vos enchères, ces dernières ne constituent pourtant pas l’unique facteur pris en compte par le moteur de recherche. Pour étudier plus précisément l’efficacité de votre stratégie, il faut également se fier au Quality Score AdWords de vos campagnes.

En effet, vos niveaux de qualité ont une influence considérable sur le coût et l’efficacité de vos campagnes de recherche payantes. Négligez le score de qualité fait parti des erreurs courantes rencontrées sur Google Ads.

Quelle est la fonction du Quality Score ?

Soucieux d’affiner ses résultats de recherche et d’offrir à ses utilisateurs la meilleure expérience de recherche, Google peaufine depuis de nombreuses années la qualité de son algorithme. Le Quality Score, souvent abrégé en QS, s’inscrit parfaitement dans cette démarche et reste l’un des principaux indicateurs de performances à surveiller. Noté de 1 à 10, il s’assimile en fait à un indicateur de performance attribué aux mots clés présents dans vos annonces. Si l’obtention de la note est possible, on considère qu’une campagne pertinente doit obtenir une note supérieure ou égale à 7.

Cette évaluation est primordiale puisqu’elle détermine directement la position de votre annonce, la formule utilisée par Google pour calculer l’AdRank étant la suivante :

AdRank = CPC Maximum x Quality Score

Les différents critères pris en compte par l’algorithme Google

Déterminer avec précision les différents critères rentrant dans le calcul du QS demeure une gageure, tant Google fait régulièrement évoluer son algorithme. Inutile donc d’espérer obtenir une formule précise. Elle n’est tout simplement aujourd’hui pas communiquée.

Dans un souci de transparence, les « account managers » du géant américain ont cependant pris la peine de détailler certaines des règles concourant à l’optimisation de ce score. Voici donc les critères principaux :

  • Le taux de clic (ou CTR) : permettant de mesurer l’intérêt réel porté à l’annonce, il est l’ingrédient fondamental d’un Quality Score élevé.
  • La pertinence de l’annonce : elle mesure, selon les mots de Google, l’adéquation de « votre mot clé par rapport au message contenu dans vos annonces ». Pour bien figurer, pensez donc à les choisir judicieusement.
  • La convivialité de la page de destination : elle repose sur la création de contenus qualitatifs, pertinents et transparents. (ou de la vidéos si vous annoncez sur Youtube via Google Ads)

D’autres facteurs, moins importants, sont également incorporés dans le calcul du QS, parmi lesquels l’historique des campagnes et le temps de chargement des pages, l’expérience utilisateur…

Comment connaître rapidement son score ?

Pour découvrir votre QS et évaluer les performances de votre stratégie, deux méthodes s’offrent à vous. La première consiste à placer le curseur de votre souris sur la bulle de dialogue correspondant à la colonne « État » de vos mots clés. Vous pouvez également accéder à votre évaluation en ajoutant l’option « Niveau de qualité », accessible depuis l’onglet « Colonne » de votre tableau de mots clés.

Optimiser son Quality Score, est-ce possible ?

Si l’évaluation de votre Quality Score vous déçoit, rassurez-vous. Il existe aujourd’hui de nombreux moyens d’optimiser la qualité de votre campagne. L’amélioration de votre stratégie portera sur 4 domaines spécifiques :

  • Les mots clés : privilégiez les mots clés ciblés et évitez à tout prix les expressions trop généralistes. Les premiers bénéficient en effet d’un taux de clic supérieur et correspondent mieux à la réalité de recherche des internautes. Avant de les choisir, pensez à bien vérifier leur CTR. Sur le réseau Display, le mots clés n’est pas pris en compte dans le calcul du Quality Score.
  • La landing page : Pour obtenir QS élevé, la page de destination doit être transparente et proposer un contenu en parfaite adéquation avec les mots clés et l’annonce. Pour favoriser l’analyse de la page, n’oubliez pas d’en parfaire la structure (code efficace, présence de différents niveaux hiérarchiques) et de travailler sur la vitesse de chargement. L’intégration de liens internes est également vivement conseillée.
  • L’annonce : Pour gagner en visibilité, il est nécessaire d’utiliser toutes les extensions d’annonce possibles. Ces dernières permettront d’augmenter les performances de l’annonce et d’améliorer le taux de clics. Lors de la rédaction, privilégiez les verbes d’action, qui attisent la curiosité des internautes. N’hésitez pas non plus à tester différentes formulations pour déterminer celle qui va générer le meilleur CTR.
  • Le compte Google Ads : L’historique étant pris en considération dans le calcul du GS, il est recommandé de ne pas associer votre nouvelle campagne aux projets ayant généré de mauvais résultats. Créez plutôt une nouvelle campagne avec votre nom de marque, cette particularité permet généralement d’obtenir d’excellents taux de clics.

Les bons scores de qualité réduisent votre coût par clic et votre coût par conversion. Un niveau de qualité élevé est une façon pour Google de dire que votre annonce Google Ads répond aux besoins de vos clients potentiels et de ses utilisateurs. Mieux vous répondez aux besoins du prospect, moins Google vous facturera le clic sur votre annonce

Notre Agence agréée Google Partner peut vous accompagner dans le processus d’amélioration de votre score de qualité, n’hésitez pas à nous solliciter pour un audit.

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne / 5. Nombre de votes :