Temps de lecture : 8 minutes
5
(4)

Qu’est ce que la recherche vocale et comment améliorer son référencement sur les requêtes vocales ?

Tout ce que vous devez savoir sur le référencement vocal

La recherche vocale et ses implications en termes de référencement naturel sont des sujets présents dans tous les esprits. Apparue en 2011 sur les iPhone via Siri, la recherche vocale a depuis largement évoluée au point de devenir une habitude pour beaucoup d’utilisations.

Aujourd’hui la recherche vocale est présente sur les assistants vocaux déjà vendus par centaines de millions (Cortana, Alexa d’Amazon, Google Home..).

De plus en plus d’internautes et de consommateurs potentiels utilisent la voix pour lancer des requêtes dans les moteurs de recherche, trouver des entreprises locales, prendre des décisions d’achat, poser des questions…

Qu’il s’agisse d’un assistant de maison ou d’un smartphone, l’utilisation de la recherche vocale augmente rapidement. Les observateurs du secteur prédisent qu’environ 30 à 50 % des recherches seront effectuées à partir de la voix dans un futur proche.

Face à ce déploiement massif de cette technologie et forme de recherche, il est important de comprendre quelle mutation peut avoir lieu dans le monde du référencement et comment optimiser au mieux sa stratégie SEO aux recherches vocales ? Voici quelques conseils pour appréhender au mieux ce sujet.

Qu’est-ce que la recherche vocale ?

Définition du référencement vocal

La recherche vocale est une technologie de reconnaissance de la voix qui permet aux utilisateurs de smartphone ou d’assistants personnels d’effectuer une recherche en énonçant des instructions à haute voix plutôt qu’en les saisissant dans un champ de recherche via l’ordinateur ou le téléphone.

Les fonctionnalités de recherche vocale permettent de :

  • Formuler des requêtes sur Google sans clavier.
  • Clarifier les spécificités de la demande.
  • Demander des informations spécifiques courtes.
  • Lancer des applications et sélectionner des options sans utiliser le clavier.
  • Recherche de contenu dans des fichiers audio ou vidéo.
  • Formuler une numérotation vocale sans taper sur l’écran.

Pour effectuer des recherches vocales, les utilisateurs peuvent utiliser trois types d’appareils :

  • Les téléphones mobiles avec assistants vocaux (OK Google, Siri, Alexa, Cortana, Samsung Bixby…)
  • Les assistants personnels de maison (Google Home, Amazon Echo, Apple HomePod…)
  • Un ordinateur équipés de ces fonctionnalités.

En raison des progrès de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique de grands changements ont lieu ces derniers temps en termes de recherche vocale. Google Assistant est par exemple capable de comprendre les nuances d’une conversation et améliorer sa compréhension du langage de manière impressionnante.

Pourquoi la recherche vocale se développe-t-elle si rapidement ?

  • Les utilisateurs veulent obtenir des réponses et conseils rapides.
  • La recherche vocale est plus rapide que de taper un texte sur l’écran.
  • La recherche vocale est l’outil parfait pour les recherches mobiles en déplacement.
  • Les assistants numériques sont de plus en plus utilisés et la voix constitue l’interface d’échange avec ces appareils.

Quelques statistiques sur les usages des recherches vocales

Statistiques sur la recherche vocale

Voici quelques statistiques qui permettent de mieux comprendre l’évolution de la recherche vocale. Les études sérieuses sur le sujet sont américaines, mais les tendances se confirment en général ensuite avec un délai de décalage sur le marché européen.

  • une étude eMarketer prédit que plus d’un tiers de la population américaine (111,8 millions de personnes) utilisera un assistant vocal chaque mois en 2019, en hausse de 9,5 % par rapport à 2018.
  • Selon NRP et Edison Research, un Américain sur six possédait un assistant personnel intelligent en 2018.
  • Selon Nielsen, 1 maison sur 4 équipée du Wi-Fi possédait un haut-parleur intelligent en 2018 et l’évolution continue à grande vitesse.
  • Selon Google, 52 % des propriétaires d’enceintes intelligentes les conservent dans une pièce commune telle qu’un salon. 25 % de ces personnes les gardent dans leur chambre, tandis que 22 % gardent un assistant de haut-parleur intelligent dans leur cuisine.
  • Une étude menée par BrightLocal en 2018 a révélé que 58 % des consommateurs utilisaient la recherche vocale pour trouver une entreprise locale en 2017 et que 46 % des personnes utilisant la recherche vocale quotidiennement recherchaient une entreprise locale.
  • Selon un sondage Adobe Analytics, les recherches vocales les plus courantes sur les enceintes intelligentes demandent de la musique (70 %) et les prévisions météorologiques (64 %), suivies des questions amusantes (53 %), de la recherche en ligne (47 %) et de l’actualité (46 %) et demander les directions (34 %).

Pourquoi faut-il tenir compte de la recherche vocale pour le référencement Google ?

À l’heure actuelle la majeure partie de l’utilisation des assistants vocaux est dédiée à des commandes vocales, plus qu’à des recherches vocales réelles pour chercher de l’information. Malgré tout, la principale question est de savoir sur quoi les entreprises doivent se concentrer pour optimiser la recherche vocale en prévision d’évolutions futures.

Actuellement les entreprises locales sont les plus cherchées via la voix. Il s’avère que les 4 types d’entreprises les plus recherchées via la recherche vocale sont les bars/restaurants, les lieux de vente à emporter, les magasins de vêtements et les hôtels.

  • La recherche vocale et son optimisation SEO sont déjà des problématiques à suivre pour une entreprise locale. 46 % des internautes recherchent une entreprise locale utilisant la recherche vocale quotidiennement. Ce qui signifie que pour les entreprises locales, l’optimisation des requêtes vocales n’est pas une option, mais une nécessité pour rester visibles et augmenter ses chances d’être vu.
  • Les restaurants et les bars sont les entreprises les plus demandées par les utilisateurs de recherche vocale.
  • Obtenir une adresse et des informations de contact comme le téléphone sont des besoins courants qui justifient d’utiliser la recherche vocale.
  • Le référencement naturel local et le référencement sur la recherche vocale sont liés : les optimisations locales et mobiles sont au cœur de l’optimisation sur l’ensemble des recherches Google.

Comment optimiser son référencement pour les recherches vocales ?

L'optimisation SEO d'un site web pour la recherche vocale

Suite à l’analyse de millions de recherches formulées par recherche vocale et des résultats qui ont été proposés par Google, des tendances ont pu commencer à se dégager sur les meilleures façons d’optimiser ses contenus pour la recherche vocale.

Les habitudes de recherche des requêtes vocales sont différentes de celles des requêtes tapées, mais il est important de noter que l’optimisation pour les recherches par la voix n’est pas distincte du référencement naturel.

Les leviers utilisés pour optimiser la recherche vocale aideront également votre SEO en général.

Garder les informations sur votre entreprise à jour

Assurez-vous de fournir des informations commerciales précises aux utilisateurs et de garder les informations sur votre entreprise à jour afin de ne pas passer à côté de mise en relation via les recherches vocales.

Il est essentiel de maintenir la cohérence et la mise à jour de votre nom d’entreprise, adresse, numéro de téléphone, adresse de site web…

Optimiser le référencement local

58 % des consommateurs utilisent la recherche vocale pour trouver des entreprises locales. La plupart des internautes utilisent la recherche vocale lorsqu’ils marchent ou conduisent vers un lieu. Il est donc primordial pour les entreprises locales d’optimiser leur présence locale et d’avoir une fiche Google My Business à jour et optimisée pour le référencement local.

Avoir un site rapide

Avoir un site rapide est primordial, surtout pour les navigations sur mobile qui sont utilisées principalement lors de recherches vocales. C’est également un critère de classement pour Google et d’expérience utilisateur déterminant.

Vous devez donc veiller à avoir :

  • Un site réactif qui fonctionne bien sur les appareils mobiles.
  • Des images optimisées.
  • Des fichiers compressés.
  • Un système de mise en cache pour améliorer la vitesse de la page.
  • Un temps de réponse serveur réduit.

Créer des contenus pour des intentions différentes

Avec son algorithme Hummingbird, Google est devenu un « moteur de réponse ». Il a mis l’accent sur la recherche sémantique (mots-clés de conversation) et le sens de la requête implicite (le but derrière les termes de la recherche).

La manière dont Hummingbird (Colibri) adapte le contexte et l’intention aux besoins de l’utilisateur constitue le fondement de la recherche vocale.

Le système l’intelligence artificielle d’apprentissage du langage RankBrain de Google détecte ce que les gens recherchent vraiment lorsqu’ils le recherchent et divise l’intention des internautes en 4 catégories principales : informationnelle, navigationnelle, actionnelle, transactionnelle.

Souvent, elle est évidente et clairement exprimée dans la requête, mais d’autres fois, elle ne se cache que dans l’esprit de l’utilisateur.

Lors de l’élaboration de votre stratégie de contenu pour l’optimisation du référencement de la recherche vocale, il est important de créer des contenus qui répondent à ces différentes intentions et qui pourront vous apporter de la visibilité tout au long du processus d’achat.

  • information (guides, tutoriels, etc.)
  • navigation (emplacements des magasins, services, informations sur le service clientèle)
  • transaction (vidéos, informations sur les produits, comparatifs de produits, avis de clients)

Créer des contenus orientés sur les questions des internautes

La manière les internautes effectuent des recherches vocales diffère des recherches manuelles par mots clés. Ils posent des questions. L’utilisation de question en langage naturel et de mots clés de longue traîne permettra de mieux coller aux questions formulées en langage naturel. Vous devez rechercher les expressions de mots clés en langage naturel que votre public cible est le plus susceptible de demander.

Créer un contenu orienté sur les réponses

Environ 40 % des réponses à la recherche vocale proviennent d’extraits Google. Lorsque vous optimisez vos pages et vos contenus pour espérer apparaître dans les extraits des résultats Google, vous optimisez également vos contenus pour la recherche vocale. Créer des FAQ en utilisant les balisages adaptés et en répondant aux questions les plus populaires donnera des résultats positifs pour tous les types de recherches.

Augmenter l’autorité de domaine

Les sites populaires recevant de nombreux liens externes ont tendance à se classer plus haut dans les résultats de manière générale. Sans grande surprise, les sites de grande autorité se classent effectivement plus souvent pour la recherche vocale. Travailler la stratégie de netlinking reste donc une stratégie gagnant pour le référencement classique et le référencement pour les recherches vocales. Choisir les bons mots clés correspondant au langage naturel utilisé par les internautes en recherches vocales.

Les sites placés en position 0 sur Google pour des requêtes ont plus de chances d’être proposés pour les résultats des recherches locales.

Créer des contenus vidéo

La vidéo semble être plébiscitée dans la stratégie de Google pour répondre aux questions vocales. Ils ont tendance à apparaître davantage pour les mots-clés en langage naturel. La création de contenus vidéo pour répondre à des interrogations formulées par les internautes peut donc potentiellement être une bonne stratégie.

Assurez-vous que votre site est adapté aux mobiles

La convivialité de votre site internet sur mobile est un facteur déterminant pour le classement de celui-ci maintenant que Google a publié son indexation Mobile First.

Les recherches vocales sur les téléphones mobiles étant beaucoup plus fréquentes que d’autres appareils, un site parfaitement optimisé sur mobile au plus de chance de ressortir dans les résultats proposés.

Optimisation des données structurées

La clé de l’optimisation de la recherche vocale est donc de rendre votre contenu aussi pertinent que possible pour Google pour la requête en question, les données structurées, appelées snippet, peuvent y aider. Optimiser pour la recherche vocale est très aléatoire. Contrairement aux résultats de recherche classiques qui proposent une multitude de réponses, la recherche vocale n’en renvoie qu’une.

Le balisage de données structuré (snippet) vous aide à créer des métadonnées pour votre contenu. Les robots de Google peuvent mieux comprendre votre contenu et sa pertinence avec ces balisages de données structurées sans affecter l’aspect du contenu pour les internautes.

Voici des exemples de types d’informations à fournir pour structurer les contenus :

  • Produits
  • Lieux et numéros de téléphone
  • Personnes
  • Avis clients
  • Noms d’organisations
  • Événements
  • Recettes
  • Commentaires
  • Articles de presse

L’outil de balisage de données structuré n’affecte pas directement votre classement, mais peut vous aider à améliorer vos résultats de recherche vocale en illustrant la pertinence de votre contenu pour des requêtes spécifiques, et augmenter les chances d’être cité.

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 4

Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.