Parlons de vos projets, appelez nous

Vitesse de chargement en référencement : outil d’optimisation des performances

Net Offensive

Temps de lecture : 12 minutes
5
(2)

Accélérer le temps chargement d’un site internet pour améliorer le référencement

Comment la vitesse d'un site peut-elle affecter son référencement ?

L’optimisation de la vitesse des sites internet est une stratégie permettant d’accroître la rapidité de chargement d’une page. La performance du site Web influe sur l’expérience utilisateur, le trafic sur le site et sur le référencement naturel avec le classement dans les moteurs recherches. Il s’agit donc d’un élément essentiel et d’importance d’une stratégie de référencement efficace puisque l’algorithme de Google peut en tenir compte comme critère.

La rapidité est fondamentale pour un site internet et Google en ait fait un facteur de classement réel. Google a pris des mesures pour améliorer la vitesse de chargement des sites Web en fournissant un ensemble d’outils aux développeurs et aux webmasters.

Mettre en place une stratégie d’amélioration de la performance d’affichage d’un site web a plusieurs objectifs :

  • Accélérez votre site web pour l’expérience utilisateur.
  • Augmenter la conversion.
  • Améliorer le référencement naturel.
  • Réduire le taux de rebond.

Ces article vous donnera donc les conseils nécessaires pour réaliser un audit de rapidité de votre site web et d’en améliorer les performances.

Qu’est-ce que la vitesse de chargement d’un site web et de ses pages ?

Définition de la vitesse de chargement d'une page web

La vitesse de page est le temps nécessaire au chargement d’une page Web. Elle est déterminée par plusieurs facteurs, notamment le serveur, la taille de fichier et la compression d’image d’un site.

Elle n’est pas la même que celle du site. La rapidité du site est la moyenne des vitesses des pages qui le compose. Certaines pages d’un site peuvent être lentes et poser soucis alors que la moyenne des pages du site est bonne.

Elle peut être décrite en « temps de chargement de la page » (le temps nécessaire pour afficher le contenu d’une page spécifique) ou en « temps jusqu’au premier octet » (le temps nécessaire au navigateur pour recevoir le premier octet d’informations le serveur web).

Des temps de chargement de 2-4 secondes sur un ordinateur de bureau et moins de 9 secondes sur un appareil mobile sont la moyenne observée.

Quels sont les avantages d’un site rapide ?

Les avantages d'un site qui se charge rapidement pour le SEO

Un site rapide est bon pour le référencement naturel, mais pas uniquement, son importance est plus vaste.

  • Un site plus rapide améliorera vos taux de conversion.
  • Un site plus rapide améliorera votre potentiel de classement via l’algorithme de Google.
  • Un site plus rapide améliorera l’expérience utilisateur et réduira le taux de rebond.
  • La célérité de votre site fait partie de votre marque et joue sur votre réputation.

Comment Google mesure-t-il la vitesse des pages ?

Mesurer la vitesse de téléchargement d'un site

Google recommande un chargement des pages inférieure à trois secondes.  Comparez également la vitesse de votre site à celle de vos concurrents pour comprendre comment votre site doit se charger pour être compétitif selon les critères votre secteur d’activité.

Google mesurera la perfomance de la page de plusieurs manières principales :

  • Lorsque GoogleBot visite le site.
  • Temps de chargement mesuré par la barre d’outils Google.
  • Les statistiques recueillies par Google Analytics.

Comment la vitesse d’un site peut-elle affecter son référencement ?

La vitesse est un facteur de référencement pour Google

En 2010, Google a annoncé que le temps de chargement des pages serait l’un des facteurs de classement de son index de recherche. En 2017, Google a annoncé qu’il accorderait encore plus d’importance à la vitesse des pages, en intégrant celle des sites mobiles pour classer les sites sur ses pages de résultats « mobile-first ».

Il s’agit en fait du temps qu’un visiteur doit attendre jusqu’à ce que votre page soit complètement chargée. En moyenne, le chargement d’une page pour un site de commerce électronique prend 7 secondes, alors que le temps de chargement idéal est d’environ 3 secondes ou moins.

Google sait que les consommateurs veulent un accès rapide à l’information, aux produits et aux services. Par conséquent, il récompense les sites Web qui se chargent rapidement.

L’optimisation des sites Web peut vous permettre de devancer vos concurrents d’un point de vue UX et améliorera votre classement dans Google.

Les crawler de Google passent un temps limité sur chaque site. Si l’ensemble de votre site Web tarde à répondre, le GoogleBot n’explorera pas autant de pages qu’avec un site qui répond rapidement.

Pourquoi l’optimisation de la vitesse du site est-elle importante pour l’expérience utilisateur ?

Les utilisateurs exigent en principal critère des sites internet à chargement rapide. Les utilisateurs d’un site s’attendent à ce qu’une page se charge rapidement, dans le cas contraire beaucoup abandonneront la visite.

Selon Google, la probabilité qu’un utilisateur quitte un site est de :

  • 32 % si le temps de chargement du site est de 1 à 3 secondes.
  • 90 % si le temps de chargement du site est 3-5 secondes.
  • 106 % si le temps de chargement du site est 5-6 secondes.
  • 123 % si le temps de chargement du site est compris entre 6 et 10 secondes.

Il est clair que plus le chargement sera rapide, meilleur sera votre site et l’expérience utilisateur.

Comment tester la vitesse de son site internet ?

Mesurer la vitesse de son site internet

De nombreux outils existent pour vous aider à réduire les temps de chargement des pages pour optimiser la vitesse du site Web. Ils la testeront sur différents appareils et recommanderont des moyens de la réduire pour obtenir des résultats optimaux.

Afin de réaliser un test de site internet, un serveur spécifique est utilisé dans un pays particulier pour mesurer le temps de chargement de votre site Web. Les localisations des serveurs de test peuvent changer pour réaliser différentes mesures.

GTMetrix

GTMetrix est un outil gratuit qui fournit une analyse détaillée de tout ce concerne les performances du site internet testé. Vous pouvez sélectionner l’emplacement à partir duquel exécuter le test, ainsi que le type de navigateur, parmi d’autres options avancées. Il affiche les métriques de temps de chargement des pages et un grand nombre de recommandations sur les solutions à apporter. C’est l’un des outils gratuits les plus détaillés que vous puissiez trouver pour le moment.

Voir le site de GTMetrix

Pingdom

Pingdom est l’un des outils les plus populaires pour tester des sites Web. Il affiche désormais un ensemble relativement détaillé de statistiques de performances. Comparé à d’autres le service gratuit Pingdom est considérablement plus pauvre en données.

Voir le site de Pingdom

WebPageTest

WebPageTest est un autre outil d’analyse comparative très détaillé. Vous pouvez choisir des navigateurs et des emplacements à partir desquels tester. Il y a plusieurs onglets à parcourir pour obtenir toutes les informations pertinentes.

WebPageTest dessine une très bonne image de l’ensemble de votre domaine.

Voir le site de Webpagetest

Google PageSpeed Insights

Google a ajouté à sa console Webmaster un outil d’audit de vitesse de site internet. Tout comme GTMetrix et WebPageTest, Google PageSpeed ​​Insights fournit des informations et des conseils avisés sur les solutions. Prenez les résultats avec recul et faites des tests croisés avec les autres outils de référence afin d’obtenir une image plus claire.

Voir le site de PageSpeed ​​Insights

Comment optimiser la vitesse d’un site internet trop lent ?

Comment accélérer la vitesse de votre site ?

Accélérer le chargement des images

Assurez-vous que vos images ne sont pas plus volumineuses que nécessaire, qu’elles ont le bon format de fichier et qu’elles sont compressées pour le Web.

  • Choisir le bon type de fichier image (JPEG, PNG, GIF…)
  • Redimensionner correctement les images afin que leurs dimensions ne dépassent pas la largeur de votre modèle de page Web.
  • Utilisez des outils tel pour compresser les images de grande taille et accélérer le chargement des images.
  • Pensez à diffuser vos images dans les nouveaux formats tels que le format WebP de Google. Ces formats offrent une meilleure compression, mais ne sont pas pris en charge par tous les navigateurs. Vous devez donc servir une version de sauvegarde JPEG ou PNG de vos images.

Vérifier vos plugins de CMS

Les plugins de WordPress et d’autres CMS (Woocommerce, Prestashop, Joomla…) peuvent ajouter des fonctionnalités supplémentaires à un site et réduire les coûts de développement, mais ils peuvent également ralentir votre site.

Les plug-ins qui effectuent des tâches complexes ou de qualité médiocre peuvent augmenter les temps de chargement du site. Auditez régulièrement vos plugins pour vous assurer que vous n’utilisez que des outils performants. Surveiller le temps de traitement de vos plugins et identifier les plugins problématiques.

Tous les plugins ont besoin des ressources du serveur pour fonctionner correctement et la grande majorité reposent sur des requêtes à la base de données pour fonctionner et peut augmenter les temps de chargement du site Web significativement.

Utiliser la minification

En optimisant votre code (notamment en supprimant les espaces, les virgules et autres caractères inutiles), vous pouvez augmenter considérablement la vitesse de chargement de votre page. Plus vous avez de code et de fichiers sur une page, plus le chargement sera long. Réduire la quantité de HTML, CSS et JavaScript peut accélérer les vitesses de chargement du site.

Un développement Web de qualité suit certaines meilleures pratiques, qui rendent le code plus ordonné et beaucoup plus facile à lire, cependant le code des pages actives n’a pas vraiment besoin de sauts de ligne, de commentaires ou d’espaces. Tous ces éléments peuvent être supprimés pour réduire la taille des fichiers.

Il existe des outils en ligne gratuits qui peuvent vous aider, mais n’oubliez pas de conserver une copie de votre site avec le code d’origine si un développeur a besoin d’intervenir sur le code.

Mettre votre site en cache

La mise en cache de sites Web stocke temporairement les données d’une page Web afin d’éviter de recharger systématiquement le contenu à chaque visite et permet ainsi de moins solliciter le serveur.

Pour les sites Web codés sur mesure, vous pouvez contacter le support technique de votre fournisseur pour connaître ses recommandations. La plupart des hébergeurs de sites Web ont des solutions de mise en cache de qualité. Si vous utilisez WordPress, l’un des moyens les plus rapides et les plus simples de réduire la vitesse de chargement de votre page consiste à installer un plugin de mise en cache.

Héberger les vidéos et images sur des sites tiers

Les vidéos et images sont des fichiers volumineux qui peuvent considérablement augmenter les temps de chargement d’un site. En utilisant les systèmes de stockage sur des sites tiers spécialisés pour les photos et vidéos (YouTube, Viméo…) vous libérez de la bande passante et utilisez des ressources extérieures rapides.

Avoir un serveur rapide et bien situé

La qualité de votre hébergeur est une donnée importante dans la chaîne qui mène à un site rapide à charger. Si votre budget le permet, privilégier un hébergement dédié rapide à une solution mutualisé bon marché est une bonne option. Choisissez également un hébergement localisé à proximité de votre audience cible. Pour un site dont l’audience est Française, une localisation en France aura un temps de réponse inférieur à un hébergeur situé aux USA.

Implémenter un CDN

Le stokage de vos fichiers multimédias sur un CDN, réseau de diffusion de contenu est l’un des meilleurs moyens d’accélérer votre site. Il permet souvent d’économiser jusqu’à 60 % de bande passante et de diviser par deux le nombre de requêtes de votre site Web.

Les CDN fonctionnent en hébergeant vos fichiers sur un vaste réseau à travers le monde. Lorsqu’un utilisateur visite votre site, il télécharge des fichiers depuis le data center le plus proche de lui. Étant donné que la bande passante est répartie sur un grand nombre de serveurs différents, cela réduit la charge sur une machine unique et protège également vos sites contre les attaques DDoS et les pics de trafic.

Remplacez PHP par du HTML statique si possible

PHP utilisent des ressources machine, pour les petits sites qui le permettent, générer des pages HTML statiques peut être un bon point pour avoir un site rapide.

Placez le CSS en haut de code et les JS en bas

Il est recommandé de placer votre CSS aussi près que possible du haut de votre page, car les navigateurs ne généreront pas le rendu de votre page avant le chargement du fichier CSS.

Les codes JavaScript doivent eux être aussi proches que possible du bas de page, car ils empêchent les navigateurs d’analyser le reste de la page avant leur chargement complet. Les déplacer en bas du code, juste avant la balise </body>, obligerait le navigateur à les afficher en dernier après le chargement de tous les autres éléments. Même si le temps nécessaire au chargement complet de la page ne diminuera pas, les internautes pourront lire les informations pour lesquelles ils sont venus sur votre site plus rapidement, améliorant l’expérience utilisateur.

Désactiver les plugins non utilisés

Sur les différents CMS comme WordPress, les plugins sont généralement les principaux responsables du ralentissement du site. S’il y a des plugins que vous n’utilisez plus ou qui ne sont plus indispensables, supprimez-les pour éviter de ralentir inutile le site.

A lire également :

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 2