Parlons de vos projets, appelez nous

Seo et content marketing : trafic, notoriété, succés en ligne

Net Offensive

Mise à jour le

Temps de lecture : 9 minutes
5
(4)

Comment allier content marketing et référencement naturel pour votre stratégie de visibilité ?

Seo et content marketing : trafic, notoriété, succés en ligne

Dans stratégie de content marketing en ligne, le mot stratégie revêt toute son importance. Vous aurez beau rédiger et publier le meilleur de vos articles, sans actions pour le faire connaître des moteurs de recherche et du public, celui-ci ne vous apportera ni trafic sur votre site web, ni visibilité et notoriété auprès des internautes. C’est pourquoi SEO et content marketing sont indissociables.

C’est également pourquoi un article optimisé pour le référencement naturel doit être promu sur différents canaux de communication pour toucher un public plus large. La plupart des entreprises s’investissant dans le content marketing se contentent de publier leurs contenus sur leur blog, puis de le partager une seule fois sur les réseaux sociaux. Une erreur, quand on sait que la durée de vie d’un post sur FB ou d’un Tweet n’excède pas les 24 heures. D’où la nécessité de promouvoir sur le long terme ses anciens contenus.

Enfin, le site web lui-même est primordial pour le SEO et le succès d’une stratégie de content marketing. Le meilleur des articles sur un site techniquement médiocre aura bien du mal à bien se positionner sur Google.

Comment allier SEO et content marketing pour transformer un article de blog anonyme en article qui remporte un véritable succès en ligne ? C’est ce que nous allons voir ensemble avec ces conseils.

SEO : l’essentiel pour obtenir du trafic sur son site

Le référencement naturel d’un site web est porté par 3 piliers :

  1. le développement du site
  2. les liens internes et externes
  3. le contenu

La performance SEO d’une page tient à une bonne harmonie entre ces 3 éléments. L’un, n’allant pas sans l’autre.

Le besoin d’un site performant techniquement

Le premier des 3 piliers du SEO est donc la technique. La structure du site est la base qui va permettre au contenu de bien se positionner dans les résultats de recherche. Un code propre et une structure de site web bien pensée vont faciliter le travail des moteurs de recherche et notamment de Google. Pour que les Google Bots puissent analyser et indexer les pages du site web, il faut leur en faciliter l’accès. Idéalement, une page web, surtout si elle est importante pour le business, ne doit pas être à plus de 3 clics de la page d’accueil (home page). C’est assez compliqué pour les sites web ayant de nombreuses pages. Dans ce cas, il est conseillé de créer un site map pour faciliter la navigation des robots de google sur le site.

D’autres éléments rentrent également en compte, parmi eux :

  • la vitesse de chargement des pages
  • un site responsive
  • la validité des liens de redirection 301 et des erreurs 404…

Liens internes et liens externes, mode d’emploi

Qu’ils soient entrants ou sortants, les liens ont un fort impact sur le SEO. Google accorde dans son algorithme beaucoup de poids au nombre, mais aussi à la qualité des liens pointant vers un site. C’est pourquoi ils sont considérés comme étant le second pilier du SEO.

Les liens entrants :

Le lien entrant est un lien en provenance d’un autre site qui pointe vers l’une de vos pages. Si ce site est en « Do Follow », le lien redirige vers la page et est comptabilisé pour votre SEO. Si ce lien est en « No Follow », il redirige vers la page, mais n’a aucun impact sur le référencement naturel de votre site.

Plus il y a de liens en « Do follow » qui pointent vers votre site, plus Google lui accorde de la crédibilité. Il aura donc plus de chances de bien positionner vos pages dans ses résultats de recherche, devant vos concurrents.

Les liens sortants :

Un lien sortant est un lien que vous placez dans votre contenu et qui pointe vers un autre site. Vous pouvez également les mettre en do follow ou en no follow. Attention toutefois qu’un site qui possède de nombreux liens en « no follow », risque d’être mal perçu par Google. Étrangement, l’achat de lien étant une pratique abusive aux yeux du moteur de recherche, celui-ci exige de mettre les liens sponsorisés en « No Follow ». Un casse-tête pour les experts SEO qui ont besoin de liens Do Follow pour bien référencer les sites dont ils s’occupent.

Les liens internes :

Un autre point important dans une stratégie de lien est la gestion des liens internes. Ceux-ci doivent faciliter le travail des robots lors de l’indexation des contenus. Il permet d’améliorer le page rank d’une page, notamment en créant un lien vers une page forte vers une page moins forte.

Dans le cas d’un blog, il est conseillé de créer des liens internes pertinents entre les articles. Ces liens peuvent être insérés naturellement dans le texte ou mis en bas de page sous forme de menu : « à lire sur le même thème ».

Content marketing : focus sur la rédaction de contenu

Content marketing : focus sur la rédaction de contenu

Le 3e pilier du SEO est donc la rédaction des articles de blog et des textes de votre site web. Google apporte beaucoup d’importance à la qualité du contenu.

Mais qu’est-ce qu’un bon contenu web ?

Un texte rédigé pour le web est jugé « bon » quand il allie pertinence des propos pour les consommateurs visés et optimisation SEO. Google, qui se positionne comme un moteur de réponse, a un but principal qui est : renseigner l’internaute. Pour cela, il tente de trouver les pages ayant les réponses les plus pertinentes à une requête sur le web. Pour que Google trouve ces pages web, il est nécessaire que leur contenu soit bien optimisé pour son algorithme.

Comment optimiser un contenu ?

L’optimisation de contenu pour le référencement naturel passe par 3 étapes :

  • Le choix du mot-clé : qu’il soit à longue traîne ou à courte traîne, le mot-clé est ce qui va aider Google à déterminer de quoi parle votre page. Si votre texte est bien optimisé sur ce mot-clé, à chaque fois qu’un internaute tapera cette requête sur le moteur de recherche, il y aura des chances que votre page apparaisse rapidement dans les résultats de recherche.
  • L’optimisation off-page : il s’agit ici des textes non visibles par le lecteur lorsqu’il est sur votre page web. Le title est le titre de la page, il devra impérativement contenir le mot-clé principal. La metadescripton a une vocation plus marketing. Elle sert de « publicité » pour votre page dans les résultats de recherche. Une metadescription qui contient le mot-clé tapé par l’internaute a plus de chance d’être repérée par celui-ci. Pensez donc à rédiger une meta attractive en y intégrant le mot-clé.
  • L’optimisation on-page : il s’agit d’optimiser le texte de la page ou l’article de blog en créant une structure lisible : H1, H2, H3, listes à puce… Ensuite, il est important de travailler le mot-clé en l’insérant naturellement dans le contenu, mais aussi dans le H1 et dans au moins un sous-titre. Enfin, il faut travailler le champ lexical autour du mot-clé. Il reste alors à gérer les liens internes et externes pour parfaire l’optimisation du texte.

Combien de temps faut-il pour faire connaître un site web ?

Combien de temps faut-il pour faire connaître un site web ?

Le référencement naturel d’un site est un processus assez long, il est donc important, surtout pour les sites ayant peu d’ancienneté, de promouvoir son contenu sur les réseaux sociaux pour obtenir des visites sur son site web. Avec un travail régulier, comptez minimum 6 mois pour faire connaître votre site web. Tout dépend également de la présence et pression des concurrents.

Partage et réseautage : tout pour faire connaître son site

Maintenant que la technique de votre site est au point et que vous avez rédigé du contenu de qualité, il reste à faire connaître votre société avec ce contenu. C’est ici que la dénomination « content marketing » prend tout son sens. Il va falloir « vendre » votre contenu et donner envie aux lecteurs de les consulter.

Qu’est-ce que du contenu de qualité ?

Un contenu de qualité est un article, un livre blanc, une vidéo qui détient une réelle valeur ajoutée. Il est en phase avec les besoins et les intérêts des consommateurs cibles de votre site web. En leur apportant une réponse à leur problématique, il contribue à valoriser votre expertise.

Mais un contenu de qualité peut également être un contenu sympathique, porté sur l’humain, destiné à tisser un lien avec vos lecteurs. Même s’ils ne traitent pas spécifiquement de votre thématique, ces contenus permettent de fidéliser votre audience et d’attirer de nouveaux lecteurs, à stimuler l’engagement et la conversion.

L’art de décliner un contenu en différentes versions

Un bon article de blog peut se décliner en de multiples contenus. L’idéal étant d’adapter son contenu au canal de communication auquel il est destiné.

Premièrement il est important de choisir les canaux où se trouve votre clientèle cible et de focaliser vos efforts sur ces canaux de communication tout en assurant une présence minimale sur les autres réseaux sociaux.

Si vous visez une clientèle B2B, Linkedin sera un réseau social où vous devrez être actif. Il faudra donc l’intégrer à votre stratégie de contenu. Cela passe donc par le partage de vos articles sur votre profil ou le profil de votre entreprise, mais aussi par la publication d’articles sur Linkedin.

Avant de partager vos contenus, veillez à rédiger un petit texte d’introduction qui donne envie de le voir. Chaque réseau social à ses tendances :

  • Linkedin : un ton professionnel et une orientation succès et développement personnel.
  • Facebook : idéal pour les PME et le B2C, il faudra opter pour un ton proche de vos followers
  • Twitter : idéal pour relayer l’actualité de votre secteur tout en partageant quelques-uns de vos contenus. Ici, l’actu prime et il est de bon ton de la commenter.
  • Instagram : le réseau social qui monte et sur lequel le visuel a toute son importance. Investissez dans un bon graphisme à l’image de la charte graphique de votre entreprise et postez essentiellement sur la vie de votre entreprise.

Quels contenus promouvoir ?

Une bonne stratégie de content marketing est basée sur la promotion d’un contenu qui rapporte à l’emprise. Veillez à sponsoriser des contenus qui vont au moins vous apporter quelque chose : une adresse email pour liste emailing, un numéro de téléphone, l’inscription à un essai de logiciel ou de service…

Comment créer du contenu qui sera partagé ?

Tout d’abord en vous intéressant à votre cible. À qui vous adressez-vous ? Cette question, vous devez vous la poser avant de commencer à rédiger. Il n’est pas rare qu’une entreprise ait plusieurs cibles. C’est notamment le cas pour les entreprises qui fournissent des services à des particuliers et à des entreprises.
Dans ce cas, il faudra créer du contenu qui parfois s’adresse uniquement à une seule de vos cibles. Si vous rédigez du contenu généraliste pour plaire à tout le monde, le risque est de justement, de ne plaire à personne. Vous risquez de perdre une partie de votre audience et donc de générer moins d’audience SEO sur votre site.

Le saviez-vous ? : selon une étude, le nombre de partages sur les réseaux sociaux a baissé de 50 % entre 2015 et 2019. D’où l’importance de créer une stratégie de content marketing efficace et de proposer régulièrement du contenu à vos lecteurs pour augmenter la notoriété et les visites.

Les contenus les plus partagés

  • Les infographies : un contenu visuel et les infographies en particulier ont un taux de partage beaucoup plus important que les autres contenus.
  • Des posts avec photo : Sur Facebook, un post avec photo obtient 50 % de likes en plus qu’un post sans photo. Sur Twitter, vous obtiendrez 3 X plus de retweets si vous créez un tweet avec du visuel. Pensez y dans votre stratégie de contenu.
  • Des articles de blog basés sur les émotions : l’humour, la peur, l’indignation, l’humanisme… autant d’émotions ou de valeurs qui, introduites dans un article, font que celui-ci sera plus partagé.
  • Les listes : 15 conseils pour… les X raisons qui… les 100 choses… ces titres vous disent quelque chose ? C’est normal, ils inondent le web ! Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un chiffre dans un titre et les articles sous forme de liste attire. Ils ont l’avantage de se lire vite et leur structure est agréable pour le lecteur. Donc, ils se partagent !

Comment savoir si ma stratégie de content marketing fonctionne ?

La première étape d’une stratégie de content marketing est de définir des objectifs mesurables de ROI :

  • Nombre de nouveaux leads générés (conversion)
  • Augmentation de X % du trafic SEO sur votre site web
  • Augmenter le nombre d’inscrit à votre newsletter de X %
  • Acquisition de X nouveaux clients, dont un grand compte
  • Engagement avec les contenus

Ces objectifs d’acquisition pour lesquels vous vous serez donné une date limite pour les atteindre sont facilement mesurables.

En suivant l’évolution de vos résultats régulièrement, vous pourrez ainsi rapidement définir si oui ou non, votre stratégie de content marketing est efficace. Les résultats se font attendre ? Le nombre de visites sur votre site web n’augmente pas ? Vos ventes ne s’améliorent pas ? Votre liste de contacts stagne ? Peut-être devriez-vous envisager de modifier votre approche.

Posez-vous les bonnes questions :

  • Mon contenu est-il adapté à ma cible ?
  • Mon site web est-il performant ? : code propre, liens en suffisance, contenus optimisés
  • Est-ce que j’utilise les bons canaux de promotion de mon contenu ?

Une fois les réglages SEO et content marketing effectués, vous verrez rapidement le trafic sur votre site internet augmenter. Le content marketing est aujourd’hui utilisé par près de 80 % des entreprises, mais seule une partie d’entre elles s’investissent pleinement pour atteindre leurs objectifs. Pourtant, les entreprises publiant plus de 16 articles par mois génèrent 3,5 fois plus de trafic sur leur site web que les entreprises publiant 1 fois par semaine. À méditer.

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 4

Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.