Parlons de vos projets, appelez nous

60 trucs et astuces pour booster son référencement naturel

Net Offensive

Mise à jour le

Temps de lecture : 16 minutes
5
(3)

Quels sont les principaux trucs et astuces à appliquer pour améliorer son SEO ?

Trucs et astuces en référencement naturel

Le référencement naturel, appelé aussi SEO, n’est pas de la magie ou une science obscure. Il a pour objectif d’optimiser un site internet pour le rendre compréhensible par les algorithmes des moteurs de recherche, en en particulier pour ceux de Google.

L’ensemble de ces 60 recommandations ont pour objectif de vous donner les bonnes pistes pour réussir votre stratégie de référencement naturel et être référencé sur Google en respectant au plus prêt les critères de Google.

Le référencement gratuit n’existe pas, il nécessite un travail important pour coller aux critères des moteurs de recherche et satisfaire les lecteurs afin d’obtenir un trafic de qualité.

Table des matières

Quels sont les recommandations à suivre au niveau technique en SEO ?

1) Créer un plan sitemap XML

Pour les sites volumineux et faciliter l’exploration des robots des moteurs de recherche, la mise en place d’un plan de site à soumettre à Google via la Search Console est une bonne pratique. Le Sitemap permet au moteur de recherche d’être informé de l’ajout de nouvelles pages et de modifications d’anciens contenus.

2) Créer un robot.txt

Le robot.txt est un fichier qui permet aux moteurs de recherche de savoir quelles parties du site ils doivent indexer ou non. Grâce à ce fichier, vous pouvez demander aux robots de ne pas indexer certaines parties d’un site web. Il permet également de donner l’adresse du sitemap.

3) Identifier les erreurs d’exploration

L’analyse de logs et des erreurs d’explorations permettent de détecter nombre de problèmes sur votre site et de faciliter le travail des moteurs de recherche. En analysant vos logs et les alertes données via la Search Console de Google, vous pourrez identifier les liens morts, les erreurs 404, les problèmes de redirection, les images manquantes…

4) Créer des pages erreur 404 utiles

Il arrive que des visiteurs arrivent sur des pages d’erreurs 404. Il est toujours dommage de perdre un visiteur, surtout en e-commerce, après les efforts mis en place pour le capter. En personnalisant les pages d’erreurs 404, vous donnez la possibilité aux internautes de continuer la navigation vers d’autres parties du site, évitant ainsi qu’il ne soit définitivement perdu.

5) Définir des URL canoniques sur du contenu en double

Les urls canoniques sont un outil utile en SEO. Elles permettent d’indiquer aux moteurs de recherche, quelles versions d’un même contenu prendre en compte. Définir les urls canoniques évite les problèmes de contenus dupliqués internes, principale lors de la création d’une multitude de pages presque identiques avec des variables différentes dans les urls.

6) Optimiser le budget de crawl

Google a un budget de crawl. Afin d’économiser des ressources, il attribue à chaque site un nombre de pages à explorer chaque jour. Pour de gros sites, la multitude de pages sans intérêt peut nuire à la bonne visibilité des pages les plus utiles pour le référencement.

Il peut donc être positif d’étudier le comportement des robots sur votre site grâce à l’analyse de logs et d’optimiser ainsi le passage des bots sur les pages les plus performantes pour votre SEO et conversion.

7) Utiliser des redirections permanentes (301) pour les pages déplacées ou supprimées

Les redirections 301 permettent de rediriger les robots de Google et les internautes vers un autre contenu. Lorsque vous supprimez un contenu ou changez l’URL d’une page, la redirection 301 permet de rediriger vers la nouvelle URL ou un contenu proche de celui supprimé. Cela évite aux internautes de tomber sur des pages d’erreurs, et aux moteurs de recherche de prendre en compte la nouvelle URL du contenu.

8) Réparer les erreurs identifiées par la Google Search Console

La Search Console de Google permet de suivre l’indexation de son site sur Google, d’identifier des erreurs et même parfois de recevoir un message indiquant une pénalité manuelle. Il est donc important de créer un compte Google et d’y inscrire ensuite votre site.

Comment l’expérience utilisateur agit en référencement ?

9) Avoir un site rapide

Avoir un site rapide est important pour l’expérience des utilisateurs. Un site trop lent fait fuir les internautes et fait baisser votre taux de conversion. Vous devez donc prendre toutes les mesures nécessaires pour améliorer la rapidité de votre site web. Il existe une multitude de leviers pour faire progresser les performances :

  • Bien choisir son CMS.
  • Réduire le code.
  • Optimiser les images.
  • Utiliser un CDN.
  • Avoir un hébergeur performant.
  • Optimiser les bases de données.

10) Avoir une navigation simple

Que ce soit pour les internautes, comme pour les moteurs de recherche, une navigation simple permet de trouver facilement ce qu’il cherche pour l’internaute et de naviguer de page en page. Pour le moteur, garder toutes les pages à trois cliques maximum de la homepage permet d’optimiser le crawl du site et le passage des robots sur toutes les pages le plus régulièrement possible.

11) Passez au HTTPS

Google a indiqué donner un faible bonus aux sites utilisant le HTTPS. Au-delà de Google, c’est un élément qui rassure les internautes. De plus en plus de navigateurs indiquent clairement lorsqu’un site n’utilise pas ce protocole, pouvant faire naitre des craintes chez le visiteur. Lors d’un passage du HTTP au HTTPS, il faudra suivre un protocole bien défini afin que Google prenne en compte les changements d’urls de votre site.

12) Éviter les interstitiels sur les appareils mobiles

Les publicités interstitielles sont à bannir. Elles sont une plaie comme visiteurs et peuvent entrainer des pénalités de la part de Google pour nuisance à l’expérience utilisateur. Votre site doit être ergonomique, facile à naviguer et offrir une expérience utilisateur de qualité. L’abus de publicités et de mauvais placements peuvent nuire à votre stratégie de référencement.

13) Créer un site adapté aux mobiles

Les visites sur téléphones mobiles peuvent représenter plus de 60 % des visites. Ne pas penser son marketing pour le mobile est un non-sens. La version mobile ne doit plus être une simple adaptation de la version PC, elle doit être pensée pour un usage sur smartphone. Google y donne une importance primordiale et votre taux de conversion en sera également fortement impacté.

Comment les contenus agissent sur le SEO ?

14) Tenir compte de l’intention de recherche

L’intention de recherche des internautes doit être la priorité. Le temps où l’on tentait simplement de se positionner sur des mots clés est révolue. Aujourd’hui Google travaille à détecter les intentions de recherche de ses utilisateurs afin de leur proposer les contenus adaptés. Créer des contenus qui répondent à ces intentions est donc la priorité afin de tenter de se positionner sur les différentes recherches et de proposer un contenu qui est en adéquation avec les besoins de l’internaute.

15) Éviter le contenu dupliqué

Les contenus dupliqués sont des freins à votre référencement. Pourquoi Google perdrait son temps à traiter plusieurs contenus identiques. C’est une perte de ressources pour lui, et des contenus sans intérêts pour les internautes. Vous devez donc veiller à ne pas utiliser de contenus dupliqués au sein de votre site, mais surtout en dehors. Le plagiat et l’utilisation de contenus par des tiers sont donc à surveiller avec les outils adaptés.

16) Optimiser les mots clés de longue traine

Les mots clés de longue traine sont à travailler. Parfois plus facile à cibler, car moins concurrentiels, ils offrent aussi une intention de recherche plus précise, et donc un potentiel de conversion souvent plus élevé. Travailler son SEO sur les mots clés de longue traine permet donc de capter un trafic plus rapidement qu’en cherchant le positionnement sur des mots clés plus courts et souvent plus concurrentiels. Travailler en ce sens peut permettre de gagner du temps et de générer plus vite les premières conversions.

17) Découvrir quels mots clés génèrent le trafic de recherche de vos concurrents

Observer ses concurrents est une bonne pratique en SEO. Une multitude d’outils permettent de surveiller les stratégies de vos concurrents et de mieux comprendre les raisons de leurs succès. En trouvant les mots clés sur lesquelles ils se positionnent, vous pourraient peut être trouver des opportunités non exploitées et des sources de trafic auxquelles vous n’aviez pas songé.

18) Utiliser les données structurées

Les données structurées permettent aux moteurs de recherche de mieux exploités vos contenus. L’enrichissement des résultats de recherche est largement agrémenté par ces informations. Votre site peut tirer parti de ces outils de présentation des sites et obtenir une visibilité accrue en utilisant la multitude de Rich Snippets disponible.

19) Optimiser la balise titre

La balise title est importante pour le SEO, car elle donne au moteur de recherche des indications fortes sur le sujet traité par la page, mais joue également un rôle primordial en termes d’incitation aux cliques pour les internautes. Un titre accrocheur permettra d’optimiser votre taux de clic dans les résultats et d’optimiser ainsi votre visibilité sans la SERP.

20) Optimiser les méta descriptions pour augmenter le CTR

La méta description n’a pas d’incidence sur le positionnement sur Google. Par contre, comme pour le titre, il joue un rôle important en termes de CTR. Une description accrocheuse peut inciter les internautes à choisir un résultat plutôt qu’un autre. Profitez donc de cet espace pour indiquer vos valeurs et inciter à venir découvrir le contenu.

21) Structurer les contenus avec des balises Hn

Un contenu bien structuré est important pour l’internaute comme pour le moteur de recherche. L’utilisation des balises Hn pour structurer votre contenu et ses différents paragraphes est une nécessité. Au-delà de l’aspect structurel, il est également important d’y intégrer les mots clés et synonymes des sujets que vous abordez. Avoir des titres qui répondent aux questions des internautes sur un sujet précis est une bonne pratique.

22) Insérer naturellement vos mots clés cibles dans les 100 premiers mots de votre contenu

L’introduction de votre contenu doit annoncer clairement le sujet. Placer les mots clés les plus importants et des synonymes est une bonne pratique. Le propos doit rester fluide sans abus. Des outils et guides de rédaction aident les rédacteurs à structurer leurs textes et à utiliser la sémantique de manière optimum.

23) Créer des liens sortants

Ne soyez pas radins sur les liens externes. Le web est construit grâce au lien. En donnant à vos lecteurs un lien vers d’autres contenus de qualité vous rendez votre contenu de meilleure qualité. Créer un lien externe ne vous dépossède de rien, cela enrichit votre propos et peut même renforcer la pertinence de votre page et faire progresser son référencement.

24) Optimiser votre contenu pour les extraits en vedette

Les extraits en vedette peuvent renforcer la visibilité de votre site internet. Suivant les types de requêtes, il peut être intéressant de travailler vos contenus pour figurer en position 0 et obtenir une visibilité importante.

25) Donner des réponses à des questions spécifiques

Les internautes se posent des questions spécifiques. En répondant à ces questions précises dans les contenus que vous produisez, vous renforcez leur pertinence et les chances de les voir proposer aux internautes. Google devient de plus en plus un moteur de réponses et le futur appartiendra peut-être à la recherche vocale.

26) Créer un contenu de qualité

Content is King, comme les Anglais le disent. Un contenu de qualité n’est pas nécessaire un contenu long, mais il doit répondre à la recherche et l’intention de l’internaute. Les contenus de qualités attirent les partages et donc les liens. Ils renforcent votre crédibilité et votre stratégie de content marketing. Créer des contenus riches sémantiquement, interessants pour l’internaute et optimisés pour le SEO sera une base essentielle pour votre stratégie de visibilité.

27) Enrichir le champ sémantique des pages

Optimiser l’aspect sémantique des pages est fondamental. Des outils aident désormais les rédacteurs à produire des textes optimisés sémantiquement pour les moteurs de recherche. Pour comprendre un contenu, Google a besoin d’identifier un certain nombre de signaux. En incluant dans les textes les lexies indispensables à la compréhension d’un sujet, vous donnez au moteur de recherche la matière dont ses algorithmes ont besoin pour classer un contenu.

28) Intégrer des appels à l’action

Avoir du trafic c’est bien, convertir c’est mieux. Positionner vos pages dans les moteurs de recherche et obtenir du trafic n’est pas une fin en soi. Le but final reste de convertir et faire réaliser à vos visiteurs des actions précises (appeler, s’inscrire, acheter…). Vos pages doivent donc contenir des appels à l’action et encourager les internautes à les réaliser.

29) Faciliter la lecture des contenus

Des contenus faciles à lire, bien structurés et aérés aideront les internautes à rester sur votre site. Les polices doivent être lisibles, aérées, et ceci sur tous les supports. Les listes à puces sont un bon moyen de hiérarchiser les idées et d’aller à l’essentiel.

30) Varier les médias

Une stratégie de content marketing ne doit pas reposer que sur le texte. Utilisez les images, la vidéo, des dessins, des podcasts, des infographies pour enrichir votre texte et faire passer des messages sur d’autres supports.

31) Utiliser des URL courtes et descriptives pour votre contenu

Utiliser des URLs courtes et descriptives. Les moteurs de recherche affichent les urls des pages dans leurs résultats. Des urls bien formées, courtes, avec les mots clés principaux peuvent stimuler les clics, principalement en e-commerce.

32) Mettre à jour les contenus

Mettre ses contenus à jour rassure les internautes et montre à Google que vous restez actif. Un contenu ancien peut se positionner sur Google, ce n’est pas un frein, mais dans certaines thématiques, les contenus frais sont à l’honneur. Il est également plus rassurant pour un internaute de lire un contenu qu’il sait à jour, plutôt qu’un contenu ancien dont il est incapable d’évaluer la pertinence. Actualiser les contenus SEO aura donc un impact positif sur les algorithmes, les lecteurs et le trafic.

33) Supprimer ou retravailler les contenus de mauvaise qualité

Les contenus de mauvaise qualité peuvent être sanctionnés par Google. Il est donc préférable d’enrichir les contenus trop fins et de mauvaise qualité, ou à défaut de les supprimer complètement si ils n’apportent rien. La pénalité Google Panda sanctionne les sites jugés non qualitatifs, utilisant des contenus courts sans plus value.

34) Fusionner les contenus qui se cannibalisent

Google peut avoir du mal à choisir entre plusieurs contenus abordant un sujet identique. Dans ce cas, une bonne pratique peut être de regrouper ces articles en un seul afin de créer un article complet et qualitatif sur un sujet. Google n’aura alors plus q’un seul contenu à analyser et mettre en avant.

35) Optimiser les contenus pour la recherche vocale

La recherche vocale va prendre de plus en plus de place dans l’avenir. Les recherches vocales se formulent le plus souvent sous forme de questions. Produire des contenus qui répondent aux questions de manière concise peut être un bon avantage pour se positionner sur les requêtes vocales. La popularité étant également importante pour se voir proposer en réponse, le netlinking devra être travaillé.

Comment la popularité et netlinking font progresser le référencement ?

36) Éviter les pénalités

Les pénalités Google peuvent signer la mort d’un site internet. Elles ne sont pas toujours définitives et irrémédiables, mais dans un souci de pérennité d’une entreprise, il est nécessaire d’éviter au maximum de les éviter. Le SEO nécessite de prendre des risques contrôlés et d’adapter sa stratégie en fonction de ses objectifs. Différentes stratégies peuvent être mises en place, de manière plus ou moins agressive, selon ses besoins. Mais dans une optique de long terme pour un site en particulier, mieux vaut limiter les actions risquées.

37) Travailler le maillage interne

Le maillage interne peut à lui seul agir positivement sur votre référencement. Lier les contenus entre eux, de manière logique en respectant des glissements sémantiques apportera de la légitimité à votre site après de Google. Un bon linking interne facilitera également le crawl des robots entre vos pages, ne laissant pas des contenus isolés dans l’arborescence de votre site.

38) Faciliter le partage social

Des contenus partagés reçoivent plus facilement des visites et des backlinks. N’hésitez donc pas à faciliter ces partages en encourageant les lecteurs à le faire et en leur proposant les outils pour simplifier ce partage sur les réseaux sociaux ou autres.

39) Trouver les backlinks de vos concurrents

Surveiller la stratégie de netlinking de ses concurrents. En cherchant à trouver d’où viennent les backlinks de vos concurrents, vous verrez les stratégies qui fonctionnent (ou pas) et pourraient éventuellement solliciter les mêmes liens si cela est possible. Dans tous les domaines du SEO, vous apprendrez beaucoup en observant les autres, même sur des secteurs sur lesquels vous ne travaillez pas.

40) Acheter des liens de qualité

L’achat de lien est entré dans les mœurs. Aujourd’hui c’est une tactique largement utilisée et le nombre de plateformes ne cesse de croitre. Pour autant vous devez réaliser des achats rationnels, à des tarifs justifiés. Les liens sont souvent vendus à des tarifs prohibitifs, en aucun cas justifiés d’un point de vue SEO. Prudence et frugalité.

41) Supprimer/désavouer tous les liens nuisibles

Attention aux liens toxiques. Certains liens de mauvaise qualité peuvent mettre en péril votre stratégie SEO et aboutir à des pénalités. Dans le meilleur des cas, tentez de faire supprimer les liens dangereux. Au minimum, faites-les désavouer avec l’outil mis à disposition par Google.

42) Trouver des opportunités de liens rompus

Réparer les liens rompus est une bonne stratégie. Il est difficile d’obtenir des liens, il est donc primordial de veiller à conserver ceux qui existent. Si par mégarde un lien est rompu, contactez les sites pour les faire corriger ou pointer vers des contenus plus adaptés.

43) Travailler un profil de liens naturel

Un profil de lien naturel est la meilleure des protections contre les pénalités algorithmiques. Un profil de lien suspect pourra déclencher les foudres de Google. En observant les profils de liens de leaders de votre secteur, vous pourrez avoir une idée des liens obtenus et en tirer des conclusions. Gardez toujours une marge de sécurité. Ce qui fonctionne aujourd’hui ne fonctionnera peut-être plus demain.

44) Obtenir des liens de sites d’autorité dans votre domaine

Obtenir un lien c’est bien, obtenir un lien d’un site faisant autorité dans ma thématique, c’est forcément mieux. Quantité ne rime pas toujours avec qualité, surtout en termes de netlinking. Il faut mieux éviter un mauvais lien que de le prendre. Obtenir des liens de sites qualitatifs doit être la priorité. Site qualitatif ne veut pas forcement dire site très connu, mais il doit être de qualité et surtout être dans votre thématique.

45) Stimuler le linkbaiting

Le meilleur moyen d’obtenir des liens est de les provoquer. En créant des contenus de qualité, il est possible de stimuler les partages et d’attirer naturellement les liens en nombre. Les infographies et les contenus faisant le buzz sont propices à la création naturelle de backlinks en nombre. D’après les Guidelines de Google, il s’agit des seuls liens naturels réellement autorisés.

46) Ne pas céder à la tentation

Obtenir des liens rapidement peut porter préjudice. Les liens apparaissent avec le temps, avec la popularité croissante de votre site. Une vélocité trop rapidement dans l’acquisition de liens peut attirer la suspicion de la part de Google. Penser aller plus vite en achetant des liens de mauvaise qualité pour des tarifs défiant toute concurrence est également une stratégie suicidaire. Le référencement prend du temps, gardez cela à l’esprit pour construire une stratégie de visibilité pérenne et éviter de tomber dans les pièges.

47) Créer son PBN

Utiliser un réseau de site privé. Nous ne sommes jamais aussi bien servis que par nous même. En créant un PBN (personal blog network), vous maitrisez votre stratégie de liens externes sans être dépendant de tiers. Vous pouvez affiner votre stratégie, la modifier facilement, sans devoir faire appel à d’autres.

C’est une stratégie efficace à l’heure actuelle, mais qui nécessite de prendre des précautions afin de ne pas être dénoncé par les concurrents ni de se faire prendre par Google.

48) Surveiller ses backlinks

Surveiller ses backlinks est indispensable pour votre stratégie de netlinking et a plusieurs avantages.

  • Surveiller son profil de liens.
  • Supprimer les liens toxiques.
  • Identifier ce qui a des effets positifs.
  • Repérer les liens morts.

Comment utiliser les outils SEO pour faire progresser son référencement Google ?

49) Installer la Google Search Console

La Search Console de Google est un outil indispensable à configurer pour suivre le référencement de votre site. Cet outil vous donnera de nombreuses informations utiles (indexation, positionnement, pénalité, exploration du site, nombre d’impressions et de visites…).

50) Configurer Google Analytics

Google analytics permet de suivre votre trafic. C’est un outil complet qui offre également d’autres fonctionnalités. Il permet de connaitre l’origine de vos visites, le comportement de vos visiteurs, les temps de visite sur chaque page, les taux de rebond et une multitude d’autres statistiques.

L’étude de l’ensemble de ces données peut vous aider à mieux comprendre les attentes de vos visiteurs, identifier des points bloquants et des opportunités.

51) Installer des plug-ins SEO

Des plug-ins sont disponibles pour optimiser le SEO des CMS les plus connus. Yoast SEO, All in One SEO Pack, SEOPress, Rank Math, sont les plus connus et utilisés par les éditeurs de sites, principalement sous WordPress. Ils permettent de pallier aux fonctionnalités manquantes en termes de SEO et de résoudre certains problèmes pouvant avoir un impact sur le SEO, comme le contenu dupliqué. Ils sont particulièrement utiles pour le travail de référencement de site E-commerce en ligne.

Les fonctions principales que l’on peut y trouver sont les suivantes :

  • Gestion des balises Title et Meta description.
  • Génération du fichier sitemap.
  • Optimisation des contenus.
  • Gestion des urls canoniques.
  • Gestion des balises noindex.
  • Gestion du robots.txt.
  • Insertion du fil d’Ariane.
  • Etc…

52) Utiliser des outils de recherche de mots clés

Une bonne stratégie de référencement passe par la recherche de mots clés. Connaitre les requêtes que saisissent les internautes pour trouver les informations, services et produits qu’une entreprise propose est fondamental. Cette recherche permet de trouver les expressions le plus porteuses, l’intention de recherche et de créer les contenus adaptés pour les positionner en tête des résultats de Google.

Il y a parfois de grosses différences entre ce que les clients tapent dans la barre de recherche et le jargon utilisé par les professionnels.

53) Activer un plugin de mise en cache

Les plug-ins de mise en cache permettent de gagner en vitesse d’affichage. Dans un contexte d’optimisation de l’expérience utilisateur, ils peuvent donner un coup de pouce pour gagner de précieuses secondes de vitesse de chargement.

Quels sont les astuces SEO générales ?

54) Définir des KPI

La quantité de trafic n’est pas à elle seule une métrique suffisante pour évaluer le succès d’une stratégie SEO. D’autres KPI peuvent être utilisés pour évaluer les performances des efforts de visibilité : positionnements, conversions, taux de rebond, durée des visites, nombre de pages vues…

55) Être patient

Le référencement prend du temps. L’inertie de Google peut être de plusieurs mois sur les nouveaux contenus et les modifications. La mise en place d’une stratégie s’évalue sur une année ou plus. En gardant cela à l’esprit, vous serez moins impatient et aurez des relations plus sereines avec vos prestataires SEO. Obtenir des résultats et remplir les critères de classement demande un travail assidu pour espérer être premier sur Google sur les requêtes visées.

56) Se tenir informé

Le SEO évolue en permanence. Les habitudes changent, les techniques de Google évoluent, il faut s’adapter et modifier ses pratiques pour suivre le mouvement. Ce qui fonctionnait il y a 5 ou 10 ans ne fonctionne plus aujourd’hui. Le travail de référencement et de visibilité web doit s’adapter et parfois se réinventer. Anticiper les changements et adapter ses stratégies est nécessaire pour réussir sur le long terme.

57) Éviter les prestataires vendeurs de rêves

Le SEO est une discipline exigeante, avec des référenceurs de qualité, qui comme tout professionnel facture en fonction de ses compétences et du travail réalisé. Fuyez les prestations de référencement qui vendent des résultats exceptionnels pour des tarifs minimes. Personne de sérieux ne s’engage sûr des résultats, ni de travailler pour quelques euros de l’heure.

58) Compléter sa stratégie SEO avec le SEA

SEM = SEO + SEA. La visibilité dans les moteurs de recherche est optimum en utilisant toutes les options en termes de visibilité. Mélanger référencement payant et gratuit est donc souvent une stratégie gagnante qui démultiplie l’efficacité de l’un et l’autre. Le SEA permet également de tester des choses en prévision du SEO, et d’obtenir une visibilité immédiate en attendant la progression de l’autre levier de visibilité qu’est le référencement naturel.

59) Construire une stratégie pérenne

Le référencement naturel prend du temps et s’inscrit dans une stratégie de long terme. En travaillant votre SEO, vous travaillez l’avenir de votre société. Souhaitez-vous un coup d’éclat rapide et éphémère, ou mettre en place une stratégie pérenne ? Il est nécessaire de mettre en place des stratégies sures, de maitriser les risques et d’en prendre en les contrôlant au maximum.

60) Comprendre le fonctionnement de Google

Comprendre le fonctionnement de Google est une base indispensable. Pour bien travailler son référencement naturel, il est important de comprendre la philosophie d’un moteur de recherche, en particulier celui de Google. Si les notions d’indexation, Pagerank, intention de recherche ou de sémantique ne vous parlent pas, vous devez vous pencher sur le sujet.

Avez vous aimé cet article ?

Cliquez sur les étoiles pour donner une note

Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 3

Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.