Etre premier sur Google et y rester Nous créons une stratégie SEO gagnante de A à Z. Je veux améliorer ma visibilité
Temps de lecture : 5 minutes
5
(10)

La balise méta description en SEO : définition et optimisation

La méta description, comme le titre, fait partie de la liste de balises méta HTML utiles pour optimiser la visibilité de son site en ligne et les chances d’interactions avec les internautes.

Bien qu’il ne s’agisse pas d’un levier et facteur SEO pour Google à proprement parler pour se positionner en tête, cette balise méta occupe néanmoins une place importante : elle permet aux utilisateurs d’avoir un aperçu du contenu que vous entendez leur faire lire.

Pour ce qui est de Google et des autres moteurs de recherche, cette balise ne présente pas un intérêt direct. En revanche, associée à une balise Title rédigée intelligemment, elle permet d’accroître le CTR (click through rate) de votre site web. Et comme nous le savons désormais, ce taux de clic est pris en considération par Google pour évaluer la pertinence et la qualité de votre contenu en ligne.

Comment optimiser la balise méta description ? Quels effets aura cette optimisation ?

Qu’est que la balise méta description ?

La méta description est une balise affichée sur les SERP (Search Engine Page Result), permettant ainsi à l’internaute d’apprécier le contenu qui lui est proposé.

Elle doit être en lien avec la balise Title, incitant le visiteur à cliquer sur le résultat qui lui est soumis. Elle doit également contenir au moins le mot clé principal de votre page, si ce n’est plusieurs relatifs à votre thématique. Enfin, elle doit être rédigée pour l’humain afin d’être bien compréhensible. La phrase doit donner l’envie d’en savoir plus et être bien structurée en fonction du message que vous souhaitez faire passer. L’utilisation de verbes d’actions, d’émoticones, de chiffres peuvent augmenter le CTR.

Ces descriptions relèvent davantage du marketing et de la persuasion que du référencement naturel. Les informations données dans les descriptions visent à attirer l’attention des internautes et à les inciter à visiter les pages. Elle est souvent négligée, comme l’optimisation des balises des fichiers images.

La balise méta description est située dans la partie haute du code HTML de chaque page. C’est donc dans la balise Head qu’elle se situe. Concrètement, elle prend la forme suivante :

<meta name=”description” content=”La description de mon contenu”>

Vous aurez noté quelle se décompose en 2 parties :

  • meta name
  • content

Chacune de ces parties vise à renseigner au mieux l’internaute, de même que les moteurs de recherche.

Toutefois, comme pour la balise Title, les non-initiés au langage HTML trouveront leur salut grâce à des plugin offrant la possibilité de remplir un champ dédié à cette méta description, sans passer par le code HTML. SEOpress et Yoast par exemple, répondent à cette configuration.

Quelles sont les contraintes liées à la balise méta description ?

Il existe des critères propres à cette balise. Ne pas les respecter pourrait entraîner l’affichage arbitraire d’une partie de votre contenu, ne répondant pas nécessairement aux attentes des utilisateurs.

La longueur de la méta description

Afin d’être sûr de voir l’intégralité de votre méta description s’afficher sur chaque snippet de chacune de vos pages, vous aurez intérêt à respecter la taille maximale tolérée par Google.
1024 pixels sont disponibles pour vous laisser résumer votre contenu. Cet espace alloué représente entre 150 et 160 caractères. En respectant ce point, vous aurez l’assurance de ne pas voir une balise dont l’affichage sur la SERP est tronqué.

Lors d’un affichage en position sur Google, la description n’est pas utilisée, remplacée par des éléments récupérés dans le contenu de la page.

A noter : Il est des cas où l’on constate l’affichage d’une taille de 320 caractères dans cette balise. Toutefois, cette configuration n’étant pas la règle, il est préférable de s’en tenir à la longueur maximale conseillée (1024 pixels).

Une méta description doit être unique

Si vous avez dans l’idée de créer un résumé générique que vous appliquerez à chacune des pages de votre site, il y a fort à parier pour que Google soit dernier juge et décide d’afficher un extrait de chaque texte en guise de description.

On le sait bien, Google déteste le contenu dupliqué. Si vous ne faites que répliquer la même méta description avec les mêmes éléments pour chaque page de votre site, Google pourrait vous pénaliser ou simplement décider lui-même de ce qui semble pertinent.

Or, on sait qu’il peut s’avérer dommage de laisser Google choisir, surtout si une optimisation est possible…

Quel contenu privilégier pour une méta description ?

A tous ceux qui entendent remplir cette balise de mots clés, nous disons “Attention ! “.

A l’heure de l’indexation, les robots vont crawler le contenu de chaque page pour évaluer sa pertinence et lui attribuer une position. Or, si la méta description qu’ils découvrent n’est qu’une suite de mots clés logés au chausse pied, il pourrait prendre cela pour du spamdexing. Dans ce cas, il y a de grandes chances pour que vos pages pâtissent d’une piètre considération de la part des moteurs de recherche.

Même si elle venait à passer au travers des mailles du filet, votre page serait affichée sur la SERP avec une suite de mots clés ne présentant que peu d’intérêt pour l’internaute. Au lieu de soumettre un résumé engageant, le rendu pourrait faire fuir les utilisateurs, n’attirant que peu ou pas du tout leur attention.

En réalité, cet élément doit être travaillé (sans excès) afin de s’assurer de répondre aux attentes des internautes.

Concrètement, au-delà des mots clés en lien avec votre secteur d’activité, son contenu devra être explicite :

  • Apprenez simplement à ramoner votre cheminée vous-même, en toute sécurité et à moindres frais.
  • Venez en apprendre davantage sur les climatisations réversibles. Vous pourrez enfin choisir un modèle qui vous correspond, sans l’aide d’un professionnel.

Certes, les keywords visés sont présents pour orienter l’internaute, mais la démarche vise surtout à lui faire franchir le pas en cliquant sur votre article. Cette pratique relève donc davantage du marketing que du référencement. En revanche, plus votre page suscitera d’intérêt, plus Google la considèrera comme pertinente et comme faisant autorité dans votre thématique. Dès lors, son positionnement pourrait ainsi être amélioré. C’est la raison pour laquelle un bon consultant SEO ne laissera aucune place au hasard en renseignant scrupuleusement la balise méta description.

Il faut donc rédiger cette balise en gardant à l’esprit que l’on veut attirer les clics en apportant des solutions aux internautes. On oublie donc le remplissage systématique et irréfléchi au profit d’une écriture pensée pour séduire et répondre aux attentes des visiteurs.

A noter : Tout comme le titre d’une page, la méta description se doit d’être soignée. Les sites ne présentant aucune méta description se voient attribuer un extrait de chaque page pour pallier ce manque. Dans certains cas, cette approche peut s’avérer porteuse, mais rien ne remplace un contenu dûment rédigé. Si vos pages n’atteignent pas les résultats escomptés, malgré une bonne visibilité, peut-être serait-il intéressant d’analyser toutes les balises méta description de votre site web… Vous noterez sûrement une corrélation avec le taux de clics de vos pages.

La méta description ne relève pas du SEO mais peut avoir son importance

Bien que son importance du point de vue du référencement naturel soit nulle, il ne faut en rien négliger cette balise en terme de trafic et d’outil d’incitation aux clics.

Etant donné qu’elle fait partie des quelques éléments qui seront affichés aux utilisateurs lors de leur recherche, elle se doit d’être travaillée et d’attirer l’attention. Il ne sert à rien de la remplir par principe, en incluant ça et là vos mots clés principaux. Il est nécessaire de la rédiger avec un ton naturel, une phrase bien construite, pensée pour s’adresser à l’internaute.

Dites-vous que la méta description joue à la fois le rôle de vitrine et de “bande annonce“ de chacune des pages de votre site web. Elle vous permettra d’induire un comportement chez les internautes, vous garantissant ainsi d’attirer du trafic, voire de convertir.

Couplé à l’optimisation de la landing page, le titre et la description introduiront l’internaute dans le début du tunnel de conversion.

Plutôt que de considérer cette balise comme une contrainte, voyez-y la comme un élément supplémentaire venant s’ajouter à longue liste d’outils dont vous disposez pour optimiser votre site web. Si les moteurs de recherche n’en ont cure, dites-vous que l’internaute saura détecter une méta description bien faite. Il n’y a pas que le SEO qui permet de convertir et de gagner en visibilité. Souvenez-vous en pour optimiser le contenu déjà en tête des résultats Google !

N’hésitez pas à nous solliciter pour d’autres conseils et vous aider à faire progresser vos chiffres et indicateurs clefs à la hausse.

A lire également

  • L'utilisation des balises d'en-tête (Hn) en SEO
  • La balise hreflang en SEO
  • La balise Title en SEO : comment l'optimiser?
  • Les balises meta robots en SEO
  • Avez vous aimé cet article ?

    Cliquez sur les étoiles pour donner une note

    Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 10

    Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.

    Partager la publication "Comment optimiser la balise description en référencement ? "
    Partager sur facebook
    Partager sur twitter
    Partager sur linkedin
    Partager sur email