Etre premier sur Google et y rester Nous créons une stratégie SEO gagnante de A à Z. Etre premier sur Google et y rester
Temps de lecture : 7 minutes
5
(10)

Les légendes et croyances qui ont la vie dure en référencement naturel

Mythes SEO : légendes sur le travail de référencement et trafic

Le référencement naturel est une discipline en constante évolution, soumise aux changements d’algorithmes et de critères de classement et de pertinence mouvants des moteurs de recherche.

Même si certaines informations sont publiques, et que les portes-paroles de Google et autres donnent régulièrement des réponses aux questions des webmasters, de nombreuses informations stratégiques ne seront jamais dévoilées. Parfois de fausses informations sont sans doute relayées pour brouiller les pistes.

Dans une discipline technique comme le SEO, pour laquelle tous les facteurs de classement ne sont pas connus, et les spéculations nombreuses, les mythes et légendes sur le référencement sont faciles à faire naitre, et difficiles à faire oublier une fois diffusées en masse.

Cet article a pour but de lister les principaux mythes qui ont la vie dure et aider ceux qui se demande pourquoi faire du référencement naturel à mieux comprendre ce qu’est le SEO et éviter les pièges.

Quelles sont les principales légendes en termes de référencement ?

Tout ce que dit Google est parole d’évangile

Google souhaite proposer les meilleurs résultats possible à ses utilisateurs, encourager l’utilisation de son service de publicité payant et lutter contre les manipulations de ses résultats de recherche.

Face à ces différents impératifs, la communication corporate du moteur de recherche s’adapte pour servir ces objectifs.

Toutes les informations ne sont donc pas à prendre au pied de la lettre. Certaines annonces peuvent avoir pour objectifs de créer des craintes infondées ou de servir les objectifs de communication.

Le référencement white hat respecte les directives de Google

Beaucoup d’Agence SEO se positionnent en s’annonçant entreprises de référencement aux méthodes White Hat, s’érigeant en modèle de vertu. À l’heure actuelle, respecter à 100 % les règles de Google est presque mission impossible si l’on souhaite effectuer des optimisations du référencement dans un contexte quelque soi peu concurrentiel.

Acheter le moindre de lien ou réaliser des échanges est déjà en opposition avec les guidelines de Google. Méfiez-vous donc du mythe des professionnels s’érigeant en gardiens de la morale, surtout quand ils utilisent pour eux même les techniques qu’ils aiment tant critiquer par pur positionnement commercial.

La révolution de l’intelligence artificielle des outils SEO

Utilisation de l’IA, outil d’intelligence artificielle, machine learning, technologie incroyable… Ce vocabulaire est à la mode et les superlatifs ne manquent pas pour présenter une multitude d’outils SEO qui utilisent simplement des scripts classiques de développement.

Les outils les plus efficaces sur le marché sont souvent développés par d’humbles développeurs qui n’ont pas besoin d’un verni marketing abusif pour démontrer la pertinence de leurs réalisations.

Un simple test des outils par les webmasters suffit en général à identifier les abus de langage.

Le but du référencement est de se classer premier sur un mot clé

Cette notion unique de positionnement sur des mots clés est quelque peu périmée à l’heure ou Google préfère proposer des contenus en adéquation avec l’intention de recherche. Les facteurs d’audience qualifiée et de conversion supplante la simple notion de trafic.

Le but du référencement naturel est avant tout de générer une audience ciblée dans le but de réaliser les types de conversions souhaitées.

Une agence de référencement naturel est certifiée par Google

Il existe des Agences certifiées Google Ads utilisant la plateforme de publicité de Google pour leurs clients, mais il n’existe aucune agence certifiée en référencement naturel. Soyez vigilant à ce type d’arguments mensongers.

Google est en guerre avec les référenceurs

Un autre mythe. Google met en place des actions pour éviter les manipulations trop évidentes de ses classements de recherche. En parallèle, il propose une multitude d’outils pour faciliter la vie des spécialistes du référencement.

Le référencement n’est pas en lui-même sanctionné par Google, simplement les abus, de manière plus ou moins efficace.

Le SEO est mort

Internet, les moteurs de recherches et les utilisateurs évoluent avec le temps. Les techniques et les professionnels du SEO s’adaptent. Chaque année le SEO est annoncé en fin de vie, nous le voyons évoluer, mais certainement pas mourir.

Google Ads aide au classement dans les résultats naturels de Google

Acheter des annonces payantes via la régie publicitaire de Google n’apporte rien en termes de référencement naturel. Le SEA est un complément stratégique intéressant au SEO, mais en aucun cas la publicité payante n’aura un impact sur vos positions. Cela a été confirmé à plusieurs reprises par les communicants de Google, et rien n’a jamais démontré le contraire.

Le SEO est toujours moins coûteux que le SEA

Le référencement naturel est une méthode de marketing parmi les plus rentables. Pour autant la mise en place des stratégies aura des couts variables en fonction du secteur d’activité et de la concurrence sur les requêtes visées. Technique, contenu et netlinking représentent à long terme des dépenses qu’il convient d’additionner afin de bien évaluer le cout global du travail SEO en ligne.

Il n’y a donc pas réponse toute faite à cette fausse affirmation.

Vous devez soumettre votre site

Google et les moteurs de recherche trouvent assez facilement les nouveaux sites internet pour indexation. Inutile d’avoir recourt aux services de logiciels de soumissions qui vous proposent de référencer votre site dans les moteurs de recherche pour quelques dizaines d’euros.

Cliquer sur les résultats de son site le fait monter dans le classement

Cliquer plusieurs fois sur son site dans les résultats de Google ne permet pas d’en améliorer le positionnement. Le référencement naturel et le fonctionnement de Google sont plus complexes que certaines mythes veulent encore le laisser croire.

Il suffit de répéter le mot clé pour optimiser la page

L’époque à laquelle il suffisait de répéter des dizaines de fois un mot clé pour se positionner dans les résultats est révolue. En 20 ans, Google et ses algorithmes ont évolué et utiliser ce type de technique obsolète à l’heure de la recherche sémantique et de l’intelligence artificielle est sans effet positif, bien au contraire.

Il faut six mois à un an pour voir les résultats du référencement

Le travail de référencement naturel est une stratégie de long terme. Pour autant, suivant les thématiques et la concurrence, il est possible de positionner des pages rapidement et de drainer du trafic en ligne.

Sur les secteurs concurrentiels, les résultats sont plus longs à obtenir. Tout dépend également de différents facteurs : ancienneté du site, popularité…

Vous verrez immédiatement des résultats spectaculaires

Fuyez les offres qui promettent des résultats rapides et d’être premier en un temps record. Les stratégies de référencement et les résultats sont dépendants de nombreux critères. Assurer des résultats en peu de temps est en elle-même une démarche suspecte.

Le netlinking n’a pas importance

Les liens et le Pagerank sont à l’origine de l’algorithme initial de Google. Les liens sont encore parmi les leviers essentiel d’une stratégie de référencement réussi. En milieu concurrentiel, les stratégies de netlinking sont indispensables pour réussi. Se positionner sur des requêtes concurrentielles sans liens externes relève du mythe.

La création de liens est dangereuse

En matière de netlinking, les règles données par Google sont facilement franchies. Les pénalités manuelles ou algorithmiques existent et frappent régulièrement. Aucune stratégie n’est 100 % sans risques. Il est nécessaire pour le référenceur d’évaluer les risques de ses stratégies et de créer des profils de liens les plus naturels possible pour limiter les risques de sanctions. En cas de sanction manuelle ou via un algorithme, il est toujours possible de sortir d’une pénalité Google.

Voir notre article sur les meilleurs moyens pour obtenir des liens entrants vers son site internet.

Le contenu est tout ce dont vous avez besoin

En référencement le contenu est roi. Créer des contenus de qualité pour les visiteurs, optimisés sémantiquement pour les moteurs de recherche est une stratégie gagnante. En présence de nombreux concurrents, cela ne sera pas suffisant, et il faudra compléter par une stratégie de popularité.

La mise à jour régulière de votre site aide le référencement

Certains types de recherches et thématiques se doivent mettre en avant des contenus récents. En de hors de ces cas particuliers, les contenus anciens ont les mêmes chances de se positionner. Actualiser les contenus et prévenir les lecteurs peut par contre les encourager à les lire.

Les balises META n’ont pas d’importance

Certaines balises comme « keywords » et « description » ne sont plus des facteurs de classement pour l’algorithme de Google. Pour autant une méta description bien optimisée peut améliorer votre taux de clic en donnant aux internautes des informations qui lui donne envie de cliquer. Le titre des pages reste un facteur important.

La page d’accueil est la seule à référencer

Toutes les pages d’un site doivent être exploitées pour générer du trafic. La page d’accueil est souvent la plus puissante en SEO, car elle reçoit le plus de liens internes ou externes, et a donc plus de faciliter à se positionner. Pour autant il est nécessaire d’optimiser toutes ses pages pour les positionner sur des expressions et intentions différentes. Réaliser un maillage interne facilitera le travail des robots et l’indexation des pages.

Le référencement est une activité ponctuelle

Le référencement naturel se travaille dans le temps. Un bon résultat obtenu n’est pas définitif et doit s’entretenir pour faire face aux changements d’algorithmes et aux concurrents.

Un contenu long est signe de classement élevé

Les contenus longs qui traitent profondément d’un sujet reçoivent plus de liens et peuvent se positionner sur plus de mots clés. Des contenus courts peuvent très bien se référencer sur des expressions concurrentielles. Des réponses courtes peuvent apporter satisfaction à des recherches précises. La quantité n’est pas nécessaire signe de qualité.

Il n’y a donc pas de réponse tranchée à ce sujet.

L’achat de 500 backlinks pour 5 euros améliorera mon référencement

Ne pas céder aux méthodes et offres bon marché qui font courir un risque à votre SEO. La qualité et la pertinence d’un lien se payent cher. L’achat de liens à des tarifs discount est signe de pauvre qualité et de techniques automatisées qui risquent de vous valoir des pénalités via un algorithme de Google.

En termes de netlinking, il faut mieux se passer d’un lien que d’en acquérir un mauvais.

Il est possible de garantir un classement en première position

Sur le nom de votre entreprise sans doute, sur des mots clés très peu concurrentiels également. Sinon assurer des positionnements en première place de Google est un argument commercial fallacieux. Aucune société sérieuse ne peut garantir des classements élevés sur des requêtes difficiles. Le référencement local peut également très concurrentiel selon les secteurs et le trafic disponible.

Comment éviter de croire aux fausses informations SEO ?

Sur de nombreux sujets, les informations peuvent être différentes et distiller des doutes ou des idées fausses dans les esprits. Afin de ne pas tomber dans certains pièges, voici quelques conseils pour ne pas tomber dans ces pièges.

  • Écouter les avis de professionnels reconnus.
  • Ne pas prendre toutes les déclarations des communicants de Google au pied de la lettre.
  • Se méfier des articles de presse.
  • Se méfier des professionnels de l’informatique qui ont parfois une vision non objective du métier de référenceur (développeurs, graphistes…).
  • Se méfier des articles écrits dans le but de favoriser une strate particulière (vendeurs de liens, d’outils, de contenus…).
  • Recouper les informations de plusieurs sources.
  • Identifier les sources d’information les plus pertinentes.
  • Rechercher des études sérieuses sur l’interrogation spécifique.
  • Réaliser soit même des tests.
  • Comme pour tout sujet, faire la différence entre corrélation et causalité.
  • Accepter que pour certains sujets il n’y ait pas de réponse tranchée par manque de sources fiables.
  • Garder à l’esprit qu’un référencement réussi et l’accumulation de toutes les bonnes pratiques avec des curseurs activés différemment pour chacun.

A lire également

  • Pourquoi faire du référencement naturel sur Google ?
  • Glossaire SEO, lexique et définitions en référencement
  • Qu'est ce que le Black Hat SEO ?
  • Avez vous aimé cet article ?

    Cliquez sur les étoiles pour donner une note

    Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 10

    Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.

    Partager la publication "Quels sont les mythes et légendes en SEO ? "
    Partager sur facebook
    Partager sur twitter
    Partager sur linkedin
    Partager sur email