Etre premier sur Google et y rester Nous créons une stratégie SEO gagnante de A à Z. Je veux améliorer ma visibilité
Temps de lecture : 4 minutes
5
(10)

Quelles sont les différentes techniques de référencement Black Hat ?

Le référencement Black Hat utilise de nombreuses techniques différentes, poussées à différents niveaux selon les référenceurs et leurs objectifs en terme de positionnement.

Nombre des techniques de référencement naturel cité ci-dessous ont déjà été adoptées dans le monde du White Hat. Par le passé le terme “spamdexing” était employé pour désigner ces techniques.

Elles ont pour objectif de tromper les algorithmes de Google et pousser la stratégie et les méthodes de positionnement aux limites afin de conquérir la première place de Google.

Le cloacking

Le cloaking consiste en SEO à montrer un contenu aux utilisateurs et un contenu différent aux robots des moteurs de recherche. Il permet donc de créer des contenus optimisés pour les robots du moteur de recherche, non lisible en l’état par l’internaute, et de présenter au visiteur un contenu souvent plus orienté vers le marketing et la vente.

Le cloaking peut également servir à cacher des liens pour éviter d’être espionné et dénoncé par des concurrents jaloux sans éthique.

La génération automatique de contenu

Google ne veut pas de contenu généré automatiquement dans ses résultats.

Google a fourni les exemples suivants de ce qu’il considère comme du contenu généré automatiquement

  • Texte traduit par un outil automatisé sans révision ni correction humaine avant publication.
  • Texte généré par des processus automatisés, tels que les chaînes de Markov.
  • Texte généré à l’aide de techniques automatisées de synonymie ou d’obscurcissement.
  • Texte généré à partir du grattage des flux Atom/RSS ou des résultats de recherche.
  • Assembler ou combiner des contenus provenant de différentes pages web sans apporter de valeur ajoutée suffisante.

Le vol et la traduction de contenu en SEO

Une façon efficace de créer du contenu à moindre coût est de le copier. La technique consiste en général à récupérer en ligne des textes dans une thématique précise sur des sites étrangers et de les traduire avec des logiciels de traduction adaptés. Les textes sont ensuite retravaillés de différentes manières pour créer une bouillie de mots optimisée sur les expressions de votre choix. Le keyword stuffing ou bourrage de mots clés sont des techniques obsolètes.

Il est important pour éviter les risques de nettoyer les textes en supprimant les noms propres, les noms de marques et tous autres éléments qui pourraient poser soucis au copieur et aux copiés. Les contenus de mauvaise qualité peuvent être soumis à des pénalités comme celles de l’algorithme Panda.

Le content spinning

Le content spinning consiste à créer un modèle de texte de base appelé de Master Spin qui contiendra des variations des mots et de phrases afin de pouvoir générer des centaines ou milliers de contenus différents à partir d’un modèle de base.

Les sites e-commerce et portails peuvent recourir aux textes spinnés pour compléter leurs pages vides et développer leur longue traîne.

Google peut détecter des séquences de mots, des fautes, des structures grammaticales qui se répètent dans des textes produits automatiquement. Il est donc important de produite des textes spinnés d’excellente qualité pour éviter les filtres et une pénalité comme Panda.

Le bourrage de mot clés

Le bourrage de mots clés ou keyword stuffing est une technique black hat obsolète qui consiste à insérer un grand nombre de mots-clés dans le contenu Web et les méta-tags afin de tenter d’augmenter artificiellement le classement d’une page dans les résultats de recherche et d’augmenter le trafic sur le site. Un mot-clé est un terme significatif qui est pertinent pour le contenu en question.

Le spam de commentaires

Le spam de commentaire se caractérisent généralement par la présence de réponses sans rapport avec l’article du blog, ainsi que d’un lien qui mène au site web du commentateur.

L’utilisation du spam de commentaire est considérée comme une technique de référencement “Black Hat”, qui est utilisée pour essayer d’améliorer la popularité du lien et du texte d’ancrage d’un site.

Toutefois, les webmasters disposent de nombreux moyens pour lutter contre le spam de blog, comme les plugins de blog (par exemple Akismet, Challenge, Referrer Bouncer) qui bloquent la plupart des types de commentaires spam.

Les moteurs de recherche disposent également du “nofollow” qui permet aux webmasters de dire aux robots des moteurs de recherche de ne pas créditer les liens dans les commentaires de blogs.

L’achat de domaines expirés

Acheter des noms de domaines expirés permet de gagner du temps et de bénéficier des backlinks d’anciens sites internet pour en relancer de nouveaux. Lancer un site sur un domaine expiré permet de ne pas repartir de zéro en bénéficiant de la popularité du domaine laissé à l’abandon.

Les réseaux de blogs privés ou PBN ?

Les réseaux de blogs privés permettent de créer des réseaux sites destinés à générer des liens vers un site cible. Créer un réseau privé permet d’avoir la maîtrise complète des thématiques, des liens et de leurs ancres, et donc de créer une stratégie de lien ciblée et qualitative. Les référenceurs Black Hat souhaitant créer un réseau privé utilisent en général des domaines expirés ayant déjà acquis une popularité aux yeux de Google.

Les liens de mauvaise qualité peuvent être soumis à une pénalité comme celles de l’algorithme Penguin.

L’achat de liens

L’achat de liens existe depuis plusieurs années et n’a jamais été aussi populaire et utilisé qu’aujourd’hui. C’est une pratique proscrite par Google qui est largement entrée dans les pratiques courantes du référencement, à tel point que la faire figurer dans les techniques White Hat ne serait sans doute pas abusif. Une stratégie d’achat de liens peut également être soumise à des pénalités de type Penguin si elle est mal exécutée.

L’abus de données structurées en référencement naturel

Les données structurées, également appelées extraits enrichis, permettent l’affichage d’informations précises associées à votre site dans les résultats Google. La manipulation Black Hat des extraits enrichis implique de fournir des informations inexactes dans des données structurées pour tromper les moteurs de recherche et les utilisateurs, et stimuler ainsi les taux de clics vers votre site internet.

La manipulation des Google Suggest

Google Suggest est un outil de suggestion de recherche aussi appelé « autocomplete ». Son objectif principal est de faciliter et simplifier les recherches effectuées par l’internaute dans Google via un système de saisie semi-automatique.

Grâce à des techniques de manipulation et de simulation des recherches des internautes, il est possible de créer artificiellement des suggestions des mots clés. Elles sont principalement utilisées pour repousser des suggestions négatives existantes ou créer des suggestions ayant un impact marketing positif (associer le nom d’une entreprise à son champ d’expertise).

Toutes les techniques d’optimisation du référencement peuvent avoir une couleur qui varie en fonction de la morale de chacun. Gagner du temps et exploiter les failles d’un moteur de recherche n’est pas grave en soi. Utiliser des techniques pour nuire aux autres entre par contre dans un champs juridiquement attaquable.

A lire également

  • Qu'est ce que le négative SEO utilisé par les concurrents ?
  • Qu'est ce que le scraping de contenu en SEO ?
  • Qu’est-ce que le White Hat SEO ?
  • Avez vous aimé cet article ?

    Cliquez sur les étoiles pour donner une note

    Note moyenne 5 / 5. Nombre de votes : 10

    Pas de votes pour le moment, soyez le premier à voter.

    Partager la publication "Quelles sont les techniques de SEO Black Hat ? "
    Partager sur facebook
    Partager sur twitter
    Partager sur linkedin
    Partager sur email